Accueil » Politique » Yaya Kane : ‘’Aucun opérateur électoral n’a été sélectionné par la CENI’’

Yaya Kane : ‘’Aucun opérateur électoral n’a été sélectionné par la CENI’’

L’information a fait le tour du web et s’est propagée comme une trainée de poudre dans la cité. Jeudi, des médias rapportaient que la Commission électorale nationale indépendante a procédé au recrutement  d’un nouvel opérateur technique chargé de la gestion du fichier électoral.

"

Yaya KaneICB Mali, c’est le nom de l’opérateur technique qui circulait sur le web hier, jeudi. Pour être rassuré, notre reporter a fait un tour sur les moteurs de recherche pour avoir des informations sur ce fameux operateur basé au Mali, dit-on. Aucune trace de la société.

Contacté par nos soins, le directeur des opérations de la commission électorale nationale indépendante dément l’information selon laquelle un opérateur électoral a été recruté pour la mise à jour du fichier électoral biométrique.  ‘’Je crois que l’information a été déformée par certains médias’’, a dit Yaya Kane vendredi matin, au micro de VisionGuinee.

‘’Nous travaillons sur le dossier d’appel d’offres. On en est là pour l’instant. Aucun opérateur n’a été recruté par la CENI. Il y a un déjeuner de presse qui est prévu demain samedi au Novotel où vous aurez toutes les informations’’, clarifie le directeur des opérations de l’institution en charge des élections en Guinée.  ‘’La Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) a  juste exprimé le besoin de sélectionner et de recruter  un opérateur technique international pour la mise à jour du fichier électoral  biométrique, précise notre interlocuteur, au bout du fil.

Selon l’avis d’appel d’offres international N°003/BE/SG/CENI/2014, la Commission électorale indique que la consultation est ouverte à toutes les sociétés spécialisées, ayant au moins 5 ans d’expériences dans la mise en place et l’exécution de ce type d’opération à grande échelle, pour une population d’au moins quatre (4.000.000) millions d’électeurs potentiels.

Toujours, selon la commission électorale nationale indépendante, l’opérateur électoral qui sera recruté devra être de standing et de stature internationale, ayant de l’expérience sur ce type de projet. Il proposera une solution en adéquation avec les besoins de la CENI tels que décrits dans le dossier d’appel d’offres disponible à la directeur des affaires Juridiques et du contentieux de l’institution électorale. Au bout du fil, notre interlocuteur rappelle que la date limite de dépôt des offres est fixée au plus tard au vendredi 3 octobre prochain.

Ciré BALDE, pour VisionGuinee.Info

00224 664 93 14 04

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info