Accueil » Politique » Confidences de Yaya Kane, directeur des opérations de la CENI : ‘’Nous avons péché…’’

Confidences de Yaya Kane, directeur des opérations de la CENI : ‘’Nous avons péché…’’

Les commissaires électoraux se sont livrés mardi, à un exercice inhabituel. A la place des conférences de presse dont ils animaient occasionnellement, les responsables de la commission électorale nationale indépendante ont opté cette fois-ci pour une journée d’échanges avec les responsables de médias et associations de presse afin, dit-on, de les situer sur l’évolution du processus électoral en Guinée qui semble battre de l’aile. 

Yaya Kane‘’Nous devons capitaliser, tirer des enseignements et mettre en place des perspectives opérationnelles en vue d’aller à des élections acceptées de tous’’, a déclaré Bakary Fofana, Président de la commission électorale nationale indépendante qui entend corriger toutes les anomalies enregistrées  lors des législatives de 2013.

Pour le directeur des opérations, la commission électorale mise sur le concept de responsabilité partagée. Aux dires de Yaya Kane, l’organisation des élections doit être une affaire de tous, et  non de la CENI toute seule. ‘’La quasi-totalité des conflits en Afrique après un scrutin sont basés sur le fichier électoral. Notre fichier électoral ne sera stable que lorsque tous les électeurs s’y reconnaitront et seront à une distance normale de leur bureau de vote. Cela doit être une préoccupation de tous’’, évoque-t-il.

A l’entendre, 111 recommandations ont été faites à l’atelier de Kindia. Parmi elles,  la plus récurrente, aux yeux du directeur des opérations de la CENI, était celle qui concerne la correction sans délai du fichier électoral, notamment les anomalies sur la cartographie électorale et sur la liste électorale.

De par le passé, explique-t-il, ‘’on a péché au niveau de communication électorale sur le terrain. Nous n’avons pas pris en compte que tout le monde n’a pas de radio, ni de téléviseur. Désormais, nous allons recruter des communicateurs traditionnels comme des associations féminines qui indiqueront aux électeurs, même dans les plus villages les plus reculés, où retirer leur carte électorale et où aller voter’’.

‘’Déjà, 459 120 électeurs ont été touchés par les corrections, 627 bureaux de vote supplémentaires créés’’, annonce Yaya Kane, précisant plus loin que la phase suivante concerne l’implémentation de ces résultats dans le fichier, l’affichage des nouvelles listes électorales afin, dit-il, de permettre aux électeurs de vérifier si toutes les anomalies ont été corrigées. Car, ‘’c’est ce qui va nous permettre d’avoir un fichier électoral consensuel’’, estime le directeur des opérations de la commission électorale nationale indépendante.

Ciré BALDE, pour VisionGuinee.Info

00224 664 93 14 04

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info