Accueil » Société » Retraité, l’ancien président de l’assemblée nationale en difficultés financières ?

Retraité, l’ancien président de l’assemblée nationale en difficultés financières ?

C’est un Aboubacar Somparé très déçu de l’administration Guinéenne qui était face à la presse cette semaine à Conakry. L’ancien président de l’assemblée, porté à la tête d’une association des retraités de Guinée, est désormais le porte-voix d’une couche sociale qui se sent abandonnée, après avoir plusieurs années de service rendu à la nation.

PENTAX DIGITAL CAMERAParlant des objectifs de son association, Aboubacar Somparé entend œuvrer pour l’amélioration des conditions de vie des travailleurs retraités,  ramener ces derniers à de meilleurs sentiments d’interdépendance et de complémentarité tout en favorisant leur épanouissement. L’ancien président de l’assemblée nationale milite aussi pour la création d’un cadre de réflexion en vue d’entreprendre des actions visant à promouvoir l’incitation aux initiatives privées et l’amélioration de la qualité des secteurs de production.

Au regard des services qu’un travailleur a rendu à la nation tout au long de sa carrière professionnelle, Aboubacar Somparé soutient qu’une fois à la retraite, il mérite considération, reconnaissance et respect, en lui accordant un traitement dû à son rang, rappelant que le retraité d’aujourd’hui était le travailleur d’hier et le travailleur d’aujourd’hui sera le retraité de demain.

A ses yeux,  la situation d’un retraité Guinéen est lamentable. Une situation, selon lui,  due à l’ingratitude de l’administration dont le personnel en activité se hâte de voir le travailleur retraité partir en le regardant du coin de l’œil avec ironie. Cette manière de quitter le service après tant d’années, n’encourage pas le retraité à fréquenter ses anciens collaborateurs, puisque se sentant désormais abandonné à lui-même, désœuvré et fini par perdre tout espoir.

Même s’il n’a pas voulu révélé à la presse le montant de sa pension, Aboubacar Somparé explique que des anciens cadres de l’Etat aujourd’hui à la retraite ayant dit-il, servi loyalement le pays mériteraient une attention toute particulière de la part des pouvoirs publics. Ces hauts cadres, souhaite-t-il,  devraient être d’office des conseillers ou consultants auprès du gouvernement, car leur expérience contribuerait sans nul doute au progrès de la Guinée tout entière.

 Sidy Bah, pour VisionGuinee.Info

00224 628 32 85 65

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

  1. ah oui!!! on paiera pour tout ce qu’on a fait dans cette vie.
    c’est maintenant que tu te rends compte qu’il faut creer de meilleurs pour les retraites du pays,? pourquoi ne l’as tu pas fait quand ta voix pesait plus? on comprend vite le guineen, lorsqu’on se trouve au mangeoir, on oublie que sa prendra une fin un jour. desole cher Mr, vas te plaindre ailleurs, car on te connait tant, pour avoir le temps de t’ecouter.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info