Accueil » Société » Fin de stage de la 10e promotion des officiers de police judiciaires

Fin de stage de la 10e promotion des officiers de police judiciaires

Hier mercredi, 4 septembre 2014, l’’école nationale de la gendarmerie nationale a servi de cadre à la remise de diplômes de fin de stage de formation de la 10e promotion des officiers de police judiciaire et de la 2e, 3e et 4e promotion du cours de perfectionnement des officiers de la gendarmerie territoriale.

"
Colonel Saidou Boiro

Colonel Saidou Boiro

Initiés en 2011, avec l’aide de la coopération française, en vue de développer la gendarmerie départementale, ces stages de formation s’inscrivent dans le cadre d’un projet global de développement de la gendarmerie départementale et visent à renforcer la capacité opérationnelle des gendarmes dans le domaine de lutte contre la délinquance, avec pour but fondamental de faire de la gendarmerie une force de sécurité intérieure républicaine, efficace au service de la démocratie et des citoyens guinéens.

Dans son discours de circonstance, le directeur de l’école nationale de la gendarmerie de Sonfonia a indiqué que son établissement est bâti sur une superficie de 29,32 hectares dans le quartier Enta-Nord. Créée en 1966, l’école a pour vocation la formation des élèves gendarmes tout grade confondu et particulièrement ceux de la gendarmerie territoriale.

Selon le colonel Saidou Boiro, depuis son lancement, l’école nationale de la gendarmerie de Sonfonia a assuré la formation de plusieurs promotions de police judiciaire, le recyclage des commandants d’escadrons et de pelletons de la gendarmerie mobile, également des officiers de la gendarmerie territoriale, techniciens en identification et analyses criminelles et des assistants de directions.

opjCette 10e promotion des officiers de la police a suivi une formation de seize semaines. Les quelque 120 capitaines et commandants d’unités ou d’adjoints ont été outillés en moyens pédagogiques pour assumer leur rôle de chef de proximité de manière professionnelle et efficace. ils ont activement  suivi des cours liés au commandement opérationnel, ressources humaines, au droit international humanitaire, aux relations avec les autorités de leur niveau et la gestion des médias, à la gestion et utilisation des matériels de dotation, l’organisation des compagnies de gendarmerie, ainsi que la direction opérationnelle lors d’importants évènements.

Par ailleurs, la formation initiale et professionnelle de 2500 gendarmes et 44 officiers constituant la cinquième promotion du cours de perfectionnement sont en cours.

De son côté, le haut commandant de la gendarmerie nationale a indiqué que sous l’impulsion du ministère délégué à la défense nationale, son institution a initié un vaste programme de perfectionnement de la gendarmerie et des officiers de police judiciaire. Le général Ibrahim Baldé ajoute que ces formations concourent à la préparent du personnel des unités territoriales pour l’exécution correcte des missions de la police judiciaire et en même temps celles administratives.

A l’entendre, ce vaste programme de réforme des structures de la gendarmerie et la professionnalisation du personnel doivent occuper une place majeure. Ainsi, dit-il, ces actions permettront aux gendarmes de répondre efficacement aux attentes des populations et du gouvernement.

Présent à la cérémonie, Cheick Sako, ministre de la justice a quant à lui réitéré la nécessité d’avoir une gendarmerie conforme aux normes et respectueuse des lois et principes en matière d’enquête judicaire.

Abordant dans le même sens, le ministre délégué à la défense, Almamy Kabèlè Camara estime que la gendarmerie a vite compris que le vaste programme de reforme de défense et de sécurité passe inévitablement par la formation des cadres. Très prochainement, annonce-t-il, un institut de police scientifique et de médecine légale sera mis en place.

A l’issue de leur formation avec la plus grande rigueur, ces officiers de police judiciaire, ventilés dans les compagnies de gendarmerie territoriale du pays, pourront apporter au sein de ces unités les connaissances et le professionnalisme nécessaire et indispensable à l’exercice de la police judiciaire.

Sidy BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 628 32 85 65

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info