Accueil » Politique » La société guinéenne est de plus en plus violente, selon Gassama Diaby

La société guinéenne est de plus en plus violente, selon Gassama Diaby

C’est un ministre des droits de l’homme très alarmiste de la situation de la Guinée qui était en face de presse la semaine dernière dans les locaux de son département. Au cours de la rencontre, M. Diaby a tiré la sonnette d’alarme sur la montée en puissance des violences dans notre pays.

"

Kalifa GassamaSelon lui, le constat aujourd’hui est que ‘’la société Guinéenne est de plus en plus violente. Une société sans justice, sans normes, alors que la loi devrait s’appliquer  à tout le monde’’. Depuis un certain temps, explique Gassama Diaby, ‘’nous constatons des débordements violents qui fragilisent le pacte social entre Guinéens’’.

Sur le territoire national, il existe encore des zones où des groupes d’individus se croient que tout est permis parce qu’ils sont soit de l’opposition ou de la mouvance, déplore le ministre des droits de l’homme. Dans ces zones, poursuit-il, des mécontents s’en prennent à d’autre, et violent allègrement la loi, sans aucune punition. C’est pourquoi Gassama Diaby pense que l’Etat doit être capable de faire respecter le droit sur l’ensemble du territoire, l’appliquer sans distinction. ‘’Il faut que l’Etat soit crédible aux yeux des citoyens. Cette crédibilité n’est pas la force physique, mais légale. Lorsque le droit et la loi sont les références pour trancher, l’Etat est en mesure de satisfaire les besoins du peuple’’, indique-t-il.

Comme solution pour éradiquer les violences, le ministre des droits de l’homme préconise que de profondes réflexions soient faites avec l’ensemble de la société guinéenne afin d’amener les citoyens à renoncer à la violence, et trouver d’autres modalités d’expressions de nos mécontentements.

 ‘’Ce n’est pas parce qu’on est mécontent qu’on peut tout casser et empêcher d’autres citoyens de jouir de leur liberté. Il faut bâtir un Etat qui garantira à ses citoyens la possibilité de jouir pleinement de leurs droits et leur liberté’’, martèle M. Diaby. D’après lui, pour lutter contre la violence, il faut garantir la justice, et sanctionner ceux qui sortiront du cadre légal.

Dans la même lancée, il appelle la société civile à venir en aide à l’Etat pour sortir de ce cycle infernal de la violence en Guinée. ‘’Les violences viennent de part et d’autre. Si nous tenons à notre pays, cela doit cesser. Il faut trouver d’autres solutions pour exprimer nos opinions indispensables à la démocratie’’, insiste-t-il. Avant de rappeler à l’ordre l’Etat Guinéen qui, a un rôle régalien, celui de garantir chaque citoyen l’accès à la justice en cas de besoin.

Ciré BALDE, pour VisionGuinee.Info

00224 664 93 14 04

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info