Accueil » Politique » Un député de l’UFDG se dit menacer de mort par des inconnus

Un député de l’UFDG se dit menacer de mort par des inconnus

Moins de 24h après l’assassinat du président de la section Motard de l’UFDG, un  député du même parti a révélé à la presse qu’il est victime de menaces de mort des individus proches du pouvoir.  Aboubacar Soumah, entouré des cadres de l’UFDG laisse entendre que sa vie est en danger.

"
Aboubacar Soumah, député de l'UFDG

Aboubacar Soumah, député de l’UFDG

‘’Je voudrais attirer l’attention des uns et des autres sur les menaces de mort qui pèsent sur ma personne. Ce mardi à 6h11, j’ai reçu un coup de fil du numéro (628 42 25 20), alors que je dormais. Ne connaissant pas le numéro, j’ai pas décroché. A 7h, le même numéro m’a rappelé. Le temps d’aller prendre ma douche, l’intéressé m’a rappelé et c’est ainsi que j’ai décroché’’, explique Aboubacar Soumah.

‘’Lorsque j’ai décroché, un certain Amadou m’a demandé si j’étais la personne qui s’est rendue au lycée de  l’excellence pour ensuite parler d’eux dans des stations radios’’, relate l’ancien maire de Dixinn. ‘’L’intéressé m’a dit que j’ai échappé hier soir à un assassinat, mais aujourd’hui que je n’échapperai pas. Il m’a dit que je serai tué aujourd’hui (mardi) ou demain matin’’, affirme Aboubacar Soumah.

Au cours de la conversation, le député de l’UFDG dit avoir répondu à son interlocuteur que rien nous pouvait l’arriver et qu’il ne fait que son travail d’élu du peuple. ‘’J’ai été informé par les populations de la présence d’individus suspects dans un lycée public. J’ai invité une équipe de reporters pour constater les faits. Malheureusement, ils ont réprimandé ces journalistes. Je suis allé à leur rencontre. Une personne grande de tailler est sortie de la classe pour m’informer qu’ils étaient dans cette école pour une formation politique’’.

Si tel est le cas, se demande Aboubacar Soumah, pourquoi ne devraient-ils pas aller au siège du RPG pour organiser leur formation ? Ne trouvant pas de répondant, l’ancien maire de Dixinn a fait le grand déballage dans l’émission les Grandes Gueules et sur radio Nostalgie. Des exercices médiatiques qui ont attiré sur lui la colère de certains militants du parti au pouvoir, pense-t-il.

‘’Lorsque j’ai continué à parler au téléphone avec le nommé Amadou qui parlait soussou mais avec un accent RPGiste, il m’a dit que tous les cadres soussous qui accompagnent Cellou Dalein et les peulhs seront systématiquement assassinés ’’, craint le député. ‘’Je n’avais jusque-là pas appris l’assassinat d’Amadou Oury, président de la section Motard de l’UFDG. J’ai aussitôt appelé Hadja Halimatou Diallo, l’épouse du président du parti pour lui rapporter les faits. C’est elle qui m’a informé le décès du président de la section Motard de l’UFDG.  Et je pense qu’il y a bel et bien un lien avec les menaces au téléphone’’, insiste Aboubacar Soumah.

A la suite de cette révélation du député uninominal de Dixinn, l’UFDG affirme que tout indique que l’assassinat du président de la section Motard de l’UFDG a été perpétré par ‘’des individus armés à la solde du parti au pouvoir’’.

Ciré BALDE, pour VisionGuinee.Info

00224 664 93 14 04

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info