Accueil » Politique » Un responsable de l’UFDG assassiné à Conakry

Un responsable de l’UFDG assassiné à Conakry

Dans la nuit du lundi 15 septembre 2014, Elhadj Amadou Oury Diallo, président de la section Motard de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), principal parti de l’opposition, a été froidement abattu par des hommes en uniformes sur  la Transversale T8, dans la haute banlieue de Conakry.

"

Elh_Amadou_Oury_Diallo_Pdt_Section_MotardLe défunt, originaire de la sous-préfecture de Sannoun, préfecture de Labé, était une figure de proue du Parti de Cellou Dalein Diallo dont il était un proche collaborateur.

Selon des témoignages recueillis sur le lieu du crime, Elhadj Amadou Oury a été abattu alors qu’il se trouvait devant la boutique de son frère. Des malfrats lourdement armés auraient attaqué des boutiques parmi lesquelles se trouve celle du frère du défunt. ‘’Il a tenté de résister face aux bandits. C’est au cours des discussions qu’ils ont tiré à bout portant sur lui’’, témoigne un habitant de la localité qui a suivi la scène.

Du côté de l’UFDG, on qualifie cet ‘’assassinat d’acte criminel et barbare’’ perpétré par  des services spéciaux proches du RPG, parti au pouvoir. D’après la cellule de communication de la principale formation politique de l’opposition, ces services spéciaux ont lancé l’opération d’élimination ‘’physique des patriotes et résistants guinéens, notamment de l’UFDG’’ qui se sont mis debout contre la volonté du pouvoir en place à Conakry, d’instaurer une ‘’nouvelle dictature en Guinée’’.

Dans le même ordre d’idées, le député uninominal de Gaoual accuse le parti au pouvoir de vouloir déstabiliser la section Motard de l’UFDG qui, réagit-il, n’est pas simplement un organe du parti, mais plutôt une véritable institution politique et sociale qui compte au moins 50 milles membres à Conakry. Selon les termes d’Ousmane Gaoual Diallo, ‘’personne n’est donc surpris que c’est un assassinat orchestré depuis les cellules criminelles du parti au pouvoir surtout après les menaces prononcées par le ministre des transports’’, accuse-t-il, sans apporter plus de précisions.

Sidy BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 628 32 85 65

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info