Accueil » Société » Nzérékoré: Au moins 6 morts et 21 blessés dans l’attaque d’une équipe de sensibilisation

Nzérékoré: Au moins 6 morts et 21 blessés dans l’attaque d’une équipe de sensibilisation

 Le sous-préfet de Womey, le directeur préfectoral de la santé de Nzérékoré, le directeur adjoint de l’hôpital, le fondateur de la clinique privée de Zao dans Nzérékoré, trois journalistes et  un techniciens portés disparus depuis mardi seraient morts, à en croire les informations en provenance du Sud de la Guinée.

"

NzerekoreCes victimes faisaient partie d’une équipe de sensibilisateurs sur le virus Ebola qui devraient sillonner les sous-préfectures de Womey, Gouécké, et Soulouta dans la région de Nzérékoré. C’est à  Womey localité située à 50 Km de la ville de Nzérékoré et la première étape de la sensibilisation que l’équipe de sensibilisation a été prise à partie par les populations locales.

Armés de gourdins et de la pierre, des jeunes camouflés dans la brousse auraient attaqué la délégation qu’ils accusent de pulvériser la maladie dans leur localité. Bilan, au moins six morts dont trois journalistes, selon des sources locales, une vingtaine de blessés et d’importants dégâts matériels.

Parmi les morts se trouvent le docteur Ibrahima Fernandez, directeur préfectoral de la Santé de Nzérékoré ; Dr Barry, directeur général adjoint de l’hôpital ; le Pasteur Kolié, directeur d’une clinique privée située à Zao ; Facely Camara, stagiaire à la radio Liberté Zaly Fm, Molou Cherif et Sidiki Sidibé, respectivement journaliste et technicien à la radio rurale de Nzérékoré, ainsi que Pascaline Gobou Lamah, stagiaire au site Guineeplus.net seraient décédés dans l’attaque perpétrée contre une équipe de sensibilisateur dans le village de Womey.

Le  gouverneur de Nzérékoré qui conduisait la délégation,  le préfet de la localité et le directeur de la Radio rurale ont pu regagner la ville en bonne santé.

Une délégation gouvernementale compose des ministres de la santé et de la communication est arrivée mercredi à Nzérékoré pour une tournée de sensibilisation dans la localité. Cette délégation ministérielle aurait échangé avec les autorités régionales autour des mesures sécuritaires pour la gestion de l’épidémie Ebola dans la région de Nzérékoré.

 Les recherches sont en cours pour retrouver les corps des victimes de cette attaque meurtrière.

Mariam CISSE, pour VisionGuinee.Info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info