Accueil » Politique » Crise entre le Sénégal et la Guinée : ‘’Je ne suis pas fou’’, réagit Alpha Condé

Crise entre le Sénégal et la Guinée : ‘’Je ne suis pas fou’’, réagit Alpha Condé

Pas de brouille entre la Guinée et le Sénégal, rassure le chef de l’Etat, le Professeur Alpha Condé dans un entretien accordé au Sud Quotidien. Pour lui, la fermeture des frontières par le Sénégal est une décision prise sur le coup de la panique.  ‘’Avec l’Ebola, il y a une panique générale. Donc, je comprends bien les gens qui prennent des décisions parfois irrationnelles. Cela peut se comprendre’’, a confié le locataire de Sékhoutouréyah.

alpha condeLa fermeture de la frontière du Sénégal à la Guinée préoccupe toujours le Président Alpha Condé. Depuis quelques jours, il multiplie les entretiens avec la presse Sénégalaise. Le dernier en date, le Sud Quotidien dans lequel le chef de l’Etat est longuement revenu sur ce que certains qualifieraient de troubles entre les pays.

Pour le Président Guinéen , la fermeture des frontières par le Sénégal a été faite sur le coup de la panique. Il dit le comprendre en cette période d’Ebola. Mais à un moment donné, il faut que la raison revienne, explique l’opposition historique devenu chef de l’Etat en 2010.

Au début, selon Alpha Condé,  à cause de la panique le Sénégal a pris des mesures. Mais,  estime-t-il, il  est plus simple de prendre des mesures à l’aéroport.  ‘’Par exemple, personne ne peut monter, en avion, en Guinée, sans avoir subi trois contrôles de température : un premier avant d’accéder à l’appareil de contrôle, un deuxième avec un ordinateur et le dernier avant de monter dans l’avion’’, tente de rassurer Alpha Condé.

A propos de l’interdiction de l’atterrissage à Conakry de l’avion militaire qui transportait l’étudiant Guinéen guéri d’Ebola à Dakar, le chef de l’Etat espère que le Sénégal et la Guinée reviendront à la raison. ‘’Le Sénégal n’a jamais envoyé un avion en Guinée. On (la Guinée) a dit seulement, si vous devez envoyer quelqu’un, laisser nous prendre les dispositions médicales pour que si le gosse vient, qu’on le prenne en charge pour voir s’il est vraiment guéri ou pas’’, révèle le Président Alpha Condé.

‘’Ce que j’ai appris à travers le ministre des affaires étrangères (Loucény Fall, Ndlr), c’est qu’ils l’ont déposé à Kédougou. C’est un peu gênant pour nous parce qu’on ne sait pas par où il est entré en Guinée’’, reconnait-il dans les colonnes du journal Sénégalais. ‘’Parce qu’on doit le prendre en charge pendant quelques jours, pour être sûr qu’il est guéri. Maintenant, les gens racontent n’importe quoi, mais ce n’est pas grave. Moi, je pense qu’il y a des gens qui cherchent à créer des troubles entre la Guinée et le Sénégal. Moi, je ne suis pas fou’’, répond l’ancien opposant.

Pour dissiper les nuages d’incompréhension avec le Président Macky Sall, Alpha Condé affirme avoir appelé son homologue pour que ce dernier accepte que Brussels Airlines atterrisse à Dakar, si toutefois les passagers viennent de Guinée. En réponse, selon le Président Condé, Macky Sall a promis de voir la situation. ‘’Je l’ai rappelé, je ne l’ai pas eu. Ensuite, il m’a rappelé lui-même. On a discuté. Il m’a dit : on va voir. J’ai préféré attendre pour que les esprits se calment. Je vais l’appeler. Je voulais d’abord m’expliquer devant le peuple Sénégalais. Quand les gens désinforment le peuple sénégalais, il faut que je m’adresse d’abord au peuple’’, a-t-il conclu.

Ciré BALDE, pour VisionGuinee.Info

00224 664 93 14 04

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info