Accueil » Société » Yomou : une fillette de huit ans retrouvée morte, dans le plafond d’une maison

Yomou : une fillette de huit ans retrouvée morte, dans le plafond d’une maison

Aminata Chérif, âgée de 8 ans a été retrouvée morte dimanche dans le plafond du domicile de sa tante à Djécké, deux jours après sa disparition, dans la préfecture de Yomou. La gendarmerie de la localité qui a découvert le corps de la victime en putréfaction a procédé à des arrestations de suspects du meurtre.

"

Yomou.10L’information a été donnée par le commandant de la gendarmerie de Djécké, Idrissa Camara.  Le corps de la victime, compte de tenu de la chaleur, était en état de putréfaction avancée, selon l’officier qui affirme que l’expertise du médecin n’a pas permis d’élucider les causes réelles de ce décès qui étonne plus d’un.

Le commandant Idrissa Camara, interrogé par nos confrères de la radio nationale, déclare qu’il y a des complices dans ce meurtre. ‘’’La fillette a été tuée avant de se retrouver dans le plafond. Les suspects dans cette affaire restent Mansa Chérif, tante de la victime, son époux et des jeunes locataires’’, cible le chef de la gendarmerie de Djécké qui annonce que c’est le deuxième cas de meurtre enregistré dans le même quartier ces derniers temps.

Mansa Chérif, la mise en cause et tante de la victime admet que sa nièce seule ne peut pas se retrouver à cet endroit. Elle nie tout de même son implication dans ce meurtre dont les causes restent pour l’instant un mystère. ‘’J’étais en voyage vendredi, la fillette est venue chez moi. Je suis rentrée tard la nuit sans savoir qu’elle là. Le samedi matin, ma belle-sœur est venue me dire que sa fille n’a pas dormi à la maison. J’ai demandé aux enfants qui m’ont dit qu’elle n’a pas passé la nuit chez moi’’, a-t-elle relaté à la gendarmerie.

‘’Nous sommes allés à sa recherche toute la journée du samedi. Le Dimanche matin, nous avons déclaré sa perte à la gendarmerie. Les enquêteurs ont découvert le corps d’Aminata Chérif dans le plafond de notre bâtiment. Mais je n’ai rien à voir dans cette affaire’’, s’est-elle défendue. La gendarmerie elle pense que la mort de petite Aminata Chérif a un lien avec le premier cas de meurtre enregistré à Djécké. Elle mettrait les bouchées doubles pour résoudre l’énigme afin de faire la lumière sur cette affaire.

Sidy BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 628 32 85 65/ sidy.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info