Accueil » Société » Takana Zion soutient Elie Kamano : ‘’c’est un bon guinéen…’’

Takana Zion soutient Elie Kamano : ‘’c’est un bon guinéen…’’

Finie la guerre entre les deux artistes de la musique reggae, les plus populaires de Guinée.  Il était bien temps que Takana Zion et Elie Kamano enterrent la hache de guerre. Si de par le passé, les deux n’en finissaient pas de s’écharper à chaque occasion, Takana affirme qu’Elie est un frère, et un bon guinéen qu’il n’abandonnera pas.

"

Takana Zion chantePorté à la tête du Collectif pour la revendication des droits des artistes, le ‘’King du reggae’’ travaillera en connivence avec son rival Elie Kamano, désigné porte-parole dudit collectif. ‘’Notre frère Elie Kamano est un guinéen engagé. En Guinée, c’est l’injustice qu’il ressent, et qu’il dénonce en tant que bon guinéen. Nous n’allons jamais l’abandonner, il est avec nous, c’est notre frère’’, a indiqué l’enfant prodige de Soumbouyah, invité des Grandes Gueules de ce vendredi.

Parlant du Collectif dont il dirige, Takana Zion affirme que les artistes se sont réunis pour revendiquer leurs droits. Selon lui, ‘’les artistes ne sont pas des délinquants, mais plutôt des hommes de culture’’, exhortant les autorités à améliorer leurs conditions de travail. ‘’Il nous faut des salles de spectacles. Il y a des artistes qui ne reçoivent pas leurs droits d’auteurs. On vend nos œuvres, pendant qu’on ne reçoit rien du tout’’, a martelé le reggaeman qui dit compter sur la bonne compréhension des autorités.

‘’Nous ne sommes en guerre contre un gouvernement’’, a-t-il poursuivi. ‘’On est en guerre contre l’injustice. Nous demandons la libération de Malick Kébé et d’Ablaye Mbaye. C’est par faute d’espaces de loisirs que les drames de Lambanyi et de Taouyah ont eu lieu respectivement en janvier et juillet dernier’’, assène Takana Zion qui appellent les médias et les opérateurs de téléphonie mobile à payer aux artistes leurs droits d’auteurs.

Et de révéler qu’en Guinée, ‘’aucun des acteurs culturels en Guinée ne vit essentiellement de ses œuvres artistique’. On a vu Malick Kébé qui a investi dans la culture, rénover l’agence guinéenne de spectacles’’. A en croire Takana Zion, ‘’dans toutes les grandes nations du monde entier, le département de la culture a plus de besoin que les autres secteurs’’. Si leurs points de revendications ne sont pas pris en compte, ‘’nous allons passer à la vitesse supérieure. Car, nous sommes la voix du peuple qui a besoin d’être considéré’’, conclut le chanteur.

Boussouriou BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 666 90 54 16

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

  1. Ou va mon pays avec tous ces crimes qui ne st pas sanctionnés. Qu’Allah ns aide. Amine.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info