Accueil » Société » Démilitarisation de Womey : voici les conditions du ministre délégué à la défense

Démilitarisation de Womey : voici les conditions du ministre délégué à la défense

Abdoul Kabèlè Camara a brisé le silence mardi sur la démilitarisation de la localité de Womey. Dans un entretien accordé à radio Sabari Fm, le ministre délégué à la défense national a indiqué que le déploiement des forces de défense et de sécurité dans cette zone, au départ était sur réquisition du gouverneur de la région de Nzérékoré, du préfet et des autorités locales.

"

Abdoul Kabele CamaraCette présence de militaires à Womey n’est le fait du hasard, aux dires de Me Abdoul Kabèlè Camara, affirmant que ‘’ cela est nécessaire pour le maintien de l’ordre public compte tenu du drame, mais aussi pour protéger les populations de Womey et leurs biens, ainsi que les autorités locales’’.

Dans le même ordre d’idées, le ministre de la défense annonce l’allégement du dispositif de sécurité installé à Womey depuis près de deux mois.  ‘’Nous avons jugé utile d’alléger le dispositif de sécurité qui était en place. Nous avons donné l’ordre pour que ce dispositif s’éclate et se place au niveau de la sous-préfecture à l’effet de protéger les administrateurs locaux.’’, a expliqué Me Camara qui précise tout de même que des patrouilles épisodiques seront menées pour protéger les personnes et leurs biens.

‘’On ne sait jamais ceux-là qui ont quitté Womey laissant leurs domiciles sans protection doivent revenir et trouver leurs biens intacts. S’ils ne les trouvent pas, cela peut créer d’autres problèmes’’, a-t-il estimé.

A la question de savoir à quand la démilitarisation totale de la zone, le ministre Abdoul Kabèlè Camara est catégorique. ‘’Les forces de défense et de sécurité quitteront Womey quand nous serons sûr que la population de Womey est sécurisée, qu’il n’y a pas de risques de troubles à l’ordre public et que les autorités administratives peuvent vaquer à leurs occupations’’, a-t-il clarifié chez nos confrères.

En ce qui concerne les actes de pillages ‘’commis par des hommes en uniforme’’ dans le village Womey, Me Kabèlè Camara dit ne pas avoir été officiellement saisi de cette affaire. ‘’S’il y a eu des actes de vandalisme, les populations doivent porter plainte. On va sévir’’, a-t-il promis. ‘’Aucun acte ne restera impuni. Si vous vous livrez à de telles abominations, vous serez sanctionnés’’, a-t-il menacé par la suite.

Lundi 10 novembre, des politiciens, défenseurs des droits de l’homme et autres citoyens ont entamé une grève de la faim de quatre jours. Ils réclament la démilitarisation de Womey. ‘’Il y a des personnes qui sont en train d’observer une grève de la faim ? s’étonne Abdoul Kabèlè Camara. ‘’Affirmatif’’, répond le journaliste. ‘’Ben dans ce cas, c’est vous qui m’informez. Ce qui est sûr et certain, nous avons donné des instructions fermes pour un réel allégement du dispositif militaire à Womey’’, a rétorqué à son tour le ministre délégué à la défense.

Sidy BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 628 32 85 65

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info