Accueil » Société » Mouctar Bah, la voix de RFI qui dérange…

Mouctar Bah, la voix de RFI qui dérange…

Correspondant de Radio France Internationale (RFI) en Guinée depuis 1996, Mouctar Bah semble déranger le pouvoir de Conakry. Il a été sommé d’arrêter de produire des contenus informatifs pour la ‘’radio mondiale’’. Une correspondance, N°274/MC/CAB/2014 en date du 03 novembre 2014, a été adressée à Yves Rocle, directeur du service Afrique de RFI par le ministre de la communication.

Mouctar Bah RFIEn réponse à la lettre que Radio France Internationale a adressée, le 1er avril 2014, au Conseil national de la communication (CNC), selon Alhousseine Makanera, la présidente de cette institution a répondu favorablement à la demande d’accréditation du nouveau correspondant de RFI en Guinée, Fabien Offner, journaliste au quotidien français  Libération, en lieu et place de Mouctar Bah qui ne dispose  plus d’agrément depuis le mois de janvier 2014.

D’après le ministre de la communication, ‘’la décision de la Présidente du CNC est venue confirmer l’attention toute particulière’’ que la Guinée ‘’porte au respect de la liberté d’information et aux bons rapports avec RFI’’.

A leur grand étonnement, écrit Alhousseine Makanera, ‘’les autorités de Conakry constatent que Mouctar Bah bien qu’il ne dispose plus d’accréditation, continue d’assurer la couverture médiatique en Guinée’’. Les passages à l’antenne de Mouctar Bah ‘’se font toujours dans des conditions très éloignées des règles d’éthique et d’impartialité propres à la profession de journaliste’’, estime le ministre de la communication, ajoutant que ‘’son maintien à l’antenne aux côtés du correspondant officiellement accrédité, outre qu’il nous parait inadmissible, déroge à la règle du correspondant unique à l’étranger que RFI a toujours appliquée’’.

Présent en Guinée au titre de correspond permanent de RFI depuis 1996, Mouctar Bah était en service à l’Agence France Presse, basée à Abidjan. Il a été muté à Conakry pour remplacer Serge Daniel, actuel correspond de RFI à Bamako, qui s’est fait expulsé à l’époque par le ministre Alsény Réné Gomez.

Ciré BALDE, pour VisionGuinee.Info

00224 664 93 14 04/cire.balde@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

  1. nothing to say que des guignols aux commandes de ce pays

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info