Accueil » Société » Annick Girardin : ‘‘On a humanisé le traitement d’Ebola…’’

Annick Girardin : ‘‘On a humanisé le traitement d’Ebola…’’

A peine rentrée de Macenta où elle a officié l’inauguration d’un centre de traitement d’Ebola réalisé par son pays, la secrétaire d’Etat française au Développement et à la Francophonie auprès des Affaires étrangères et du développement international a animé un point de presse ce samedi 15 novembre à Conakry avant de prendre son envol pour Paris via Bamako où elle a une mission de travail.

"

Annick et ChristosD’entrée de jeu, Annick Girardin a tout d’abord relevé les motivations de la France, de l’Union européenne et de la communauté internationale toute entière : celles de renforcer leur soutien à la Guinée en devenant le coordinateur de l’intervention européenne et internationale et de faire le lien entre la cellule de coordination et l’ensemble des partenaires présents à la fois à l’échelle nationale et plus loin sous-régionale.

Par la suite, elle a fait un aperçu sur la situation du traitement de la fièvre Ebola à travers les pays, qu’elle croit être ‘‘humanisé’’. ‘‘Je crois qu’on a humanisé le traitement d’Ebola. Et au-delà des centres qui ont déjà été ouverts à Conakry, à Guéckédou et récemment à Macenta, elle a indiqué qu’il y a la volonté d’accompagnement médical, social et psychologique des enfants, des patients et de leurs familles’’, a-t-elle dit à la presse.

Pour la série de mesures que compte entreprendre la France auprès de son ancienne colonie la Guinée, Mme Annick Girardin a annoncé l’ouverture (sans préciser la date exacte) de trois centres supplémentaires à travers le pays.

‘‘Nous ouvrirons aussi des centres de formation à Conakry à l’intention des volontaires nationaux et un centre de formation à Paris pour former les volontaires internationaux qui veulent venir en Guinée’’, a déclaré l’émissaire de François Hollande.

‘‘En contrepartie de ces implications de tous ces volontaires, qui, j’espère, seront nombreux, poursuit-elle. Nous avons aussi garanti deux choses à savoir : l’évacuation sanitaire vers l’Europe, notamment vers la France, des volontaires internationaux qui se seront impliqués et l’ouverture d’un centre spécifiquement réservé aux volontaires nationaux en traitement ici en Guinée, et qui sera géré par l’armée française’’.

Le nouveau commissaire européen à l’aide humanitaire et à la gestion des crises, Christos Stylianides est revenu sur les démarches entreprises par l’Union européenne en vue de l’éradication de la maladie virale, notamment l’information et la sensibilisation des populations sur les conduites à tenir pour éviter de contracter le virus, outre l’accompagnement financier.

Mady Bangoura, pour VisionGuinee.Info

00224 664 29 48 51/ mady.bangoura@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info