Accueil » Politique » Gemalto, un choix qui ‘’ne peut que réjouir la mouvance’’, réagit un opposant

Gemalto, un choix qui ‘’ne peut que réjouir la mouvance’’, réagit un opposant

Fini avec le couple Waymark-Sabari Technology, l’opérateur technique sud-africain en charge de la révision des listes électorales  dans la gestion du fichier électoral guinéen. Il a été remplacé par la française Gemalto, recrutée suite à un appel d’offres, conformément au Code des marchés publics en Guinée, dit-on. Elle a remporté le marché face à ses concurrents Safran Morpho (France), Zetes (Belgique) et Smartmatic (Pays Bas).  

"

Aliou Bah BLDes réserves sur le choix de ce nouvel opérateur, il y en a. Surtout du côté des opposants  qui crient au scandale. Aliou Bah, directeur de la communication du Bloc Libéral (BL), dans une émission radiophonique, a mis en cause l’indépendance de la Commission électorale nationale indépendante (Céni). Selon lui, des commissaires de la Céni ‘’animent les assemblées générales du RPG Arc-en-ciel’’, sans citer de noms.

Mieux encore, ‘’le président de la république convoque des  commissaires de la  mouvance, ceux issus de la société civile et de l’administration. Il (Alpha Condé) les instruit de refuser toute assistance technique de l’Union Européenne dans le cadre de l’organisation des élections’’, commente M. Bah qui enfonce le clou. ‘’La Céni (même) est incapable de fonctionner selon son règlement intérieur. Elle ne déroule que l’agenda qui lui a été dicté par le pouvoir et la mouvance présidentielle’’.

Pour revenir à Gemalto, Aliou Bah est catégorique. ‘’Ce choix ne peut réjouir que la mouvance présidentielle’’, dit le directeur de la communication du BL. ‘’La Céni quant à elle, est devenue plus politique que les politiciens eux-mêmes’’. Pour illustrer ses propos, il indique que ‘’le vice-président de la commission électorale passe tout son temps a insulté les acteurs politiques (de l’opposition)’’. Tandis que ‘’s’il l’on veut respecter le principe de l’impartialité de l’institution, celle-ci doit travailler pour la république et non pour un parti politique’’, a-t-il soutenu d’emblée.

Sidy BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 628 32 85 65 / sidy.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info