Accueil » Politique » La mouvance sort de sa réserve : ‘’Nous avons voulu une Céni technique…l’opposition a refusé’’

La mouvance sort de sa réserve : ‘’Nous avons voulu une Céni technique…l’opposition a refusé’’

Le choix de l’opérateur technique français Gemalto en lieu et place du sud-africain Waymark alimente les débats. Même si du côté de la mouvance, on se réjouit du recrutement d’un nouvel opérateur chargé de réviser le fichier électoral, Amadou Damaro Camara, du groupe parlementaire Majorité Présidentielle estime que demander d’un parti sur le choix fait par la Céni est une violation de la loi.

"

Amadou Damaro CamaraSe prêtant aux questions de radio Espace, le député du RPG Arc-en-ciel s’est étonné que l’opposition par la voix de son porte remette en cause la légitimité de la Commission électorale nationale indépendante. ‘’ Comment voulez-vous à un moment donné parce que la loi n’est plus à la  faveur (d’un camp) qu’il faut une nouvelle Céni ? Pourquoi faut-il à la veille de chaque élection renouvelée la commission électorale ?’’, s’est demandé Amadou Damaro Camara.

Avant la mise en place de l’actuelle Céni, à la moindre des choses, ‘’l’opposition retirait ses commissaires pour bloquer le travail de l’institution’’, se soutient M. Camara, affirmant par la suite que ‘’la mouvance a voulu une commission électorale technique. Sidya Touré a dénoncé notre avant-projet. Nous leur avons donc dit de faire une Céni politique’’, explique le député, dans les Grandes Gueules.

‘’Mais en réalité au lieu de prendre des techniciens, chacun a amené son proche pour lui donner un emploi’’, accuse Amadou Damaro Camara. ‘’M. Cellou a fait venir une cousine. M. Kouyaté a fait venir le grand-frère de sa femme qui a plus de 70 ans. Voilà comment la Céni a été constituée du côté de l’opposition’’, assure le député de la mouvance.

‘’M. Touré (Sidya) comme à l’accoutumée est Touré. Le président de son groupe parlementaire est Touré, son assistant est Touré, son représentant à la Céni est Touré aussi. Finalement, ils ne se sont pas entendus pour des raisons qui leur sont propres. Est-ce que nous devons alléger Telly Touré (ex-représentant de l’UFR à la Céni) parce qu’il ne répond plus aux injonctions de son part ? Ce n’est pas sérieux ça !’’, a-t-il coupé court.

Sidy BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 628 32 85 65

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info