Accueil » Politique » Le capitaine Dadis Camara ‘’a été trahi’’, révèle un de ses proches

Le capitaine Dadis Camara ‘’a été trahi’’, révèle un de ses proches

L’ancien ministre, conseiller à la communication du capitaine Moussa Dadis Camara a pris les commandes du Front Patriotique de Guinée. Longtemps absent de la Guinée, Idrissa Chérif est sorti de sa ‘’caverne’’ depuis Abidjan, pour annoncer sa venue officielle dans l’arène politique. Invité de l’émission Œil de Lynx, il est revenu sur le massacre du stade du 28 septembre 2009, lors d’une manifestation politique.

"

Moussa dadis camara armée guinéenneS’exprimant sur une radio locale, l’ancien chef de la junte en exil à Ouagadougou depuis 2010 a indiqué que son sort est entre les mains de Dieu. Dadis Camara se dit également prêt à coopérer avec la justice guinéenne pour faire la lumière sur ce massacre qui a coûté la vie à 157 manifestants non armés, selon les Nations Unies.

Pour Idrissa Chérif, le capitaine Dadis a été trahi, sans pourtant citer de noms. ‘’Il faut revoir les choses’’, a-t-il dit lundi dans l’émission Œil de Lynx, suivie par VisionGuinee. Le plus important, a-t-il poursuivi, ‘’c’est de retrouver les coupables de ce carnage afin de les punir’’.

‘’Dadis responsable du massacre ?’’

Dans la vie, philosophe Idrissa Chérif, l’homme a trois juges : ‘’Dieu, sa conscience et son entourage’’. Il est tout à fait normal, selon ses dires, que certaines personnes aient un jugement sur le capitaine Dadis Camara. ‘’Il a été trahi’’, insiste l’ancien proche du chef de la junte au pouvoir. ‘’Je sais qu’il n’est pas capable de mettre un seul crime et je peux le dire à qui veut l’entendre’’, a-t-il déclaré, admettant toutefois que le capitaine Dadis était le premier responsable de la Guinée, au moment des faits et qu’il doit répondre devant les juridictions.

L’ancien ministre conseiller à la communication exhorte les uns et les autres à être réalistes sur le dossier du 28 septembre. ‘’Il faut chercher les coupables et les punir. Pour aller à une réconciliation, il faut qu’on se dise la vérité afin qu’on se pardonne. Ce n’est pas le seul crime qui a été commis en Guinée depuis les indépendances’’, a-t-il soutenu.

Front Patriotique de Guinée (FPG) et Dadis

L’ancien chef de la junte militaire n’a rien avoir avec le FPG, selon Idrissa Chérif. Il ajoute que le capitaine Moussa Dadis Camara qui a pris le pouvoir à la mort du général Lansana Conté en décembre 2009, est un soldat et n’a donc aucune une main mise sur cette formation politique créée en 2003, mais inconnue du public. ‘’J’évolue dans la politique, Dadis lui dans l’armée’’, a clarifié M. Chérif. ‘’Il reste un soldat et obéit aux lois républicaines’’.

Boussouriou Doumba, pour vision Guinee.info

00224 666 905 416

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info