Accueil » Politique » Conakry illuminée 24h/24 en 2015 : encore du tape à l’œil ?

Conakry illuminée 24h/24 en 2015 : encore du tape à l’œil ?

C’est le nouveau ministre de l’énergie et de l’hydraulique qui l’a promis. Cheick Taliby Sylla affirme que le barrage de Kaléta éclairera la capitale, Conakry, pour un premier essai, 24H/24 pendant trois mois de suite, dès mai 2015. 

"

Aliou Bah BL‘’On ne se nourrit pas d’annonces et de discours’’, a réagi Aliou Bah, directeur de la communication du Bloc Libéral (BL). ‘’Si la Guinée se nourrissait d’annonces, nous serions le pays le plus développé d’Afrique. Sékou Touré nous en a produits beaucoup pendant 26 ans. Lansana Conté en parlait peu. Alpha Condé avait promis de régler la question de l’électricité six mois après son élection. Il a eu à faire beaucoup de promesses et d’annonces. Mais jusqu’à présent nous en sommes au stade des promesses et d’annonces’’, analyse le jeune opposant.

Le barrage hydroélectrique de Kaleta, ‘’je n’y crois pas. C’est un projet beaucoup plus politique que technique’’, estime Aliou Bah, précisant : ‘’On a l’impression qu’on est entrain de rééditer Garafiri. A l’époque, Lansana Conté s’était obsédé pour mettre en place ce barrage pas par le souci véritablement de régler les problèmes énergétiques de la Guinée’’.

Vu que les partenaires avaient refusé de financer le projet, ‘’c’est la Guinée à travers les cotisations des guinéens à la base qui ont  financé une bonne partie du projet. Les études de faisabilité ne correspondaient pas aux principes des différents bailleurs de fonds. Il fallait faire de Garafiri, un moyen pour montrer qu’on a de grands chantiers, mais en réalité ce barrage n’arrive même pas à couvrir les villages et sous-préfectures situés dans la périphérie. L’échec est à constater’’, fulmine le directeur de la communication du BL.

Pour revenir au barrage de Kaleta, ‘’on fait croire à tout le monde qu’à travers un problème politique avec beaucoup de publicité, que la Guinée deviendra un pays exportateur d’énergie alors qu’on n’arrive même pas à produire notre consommation énergétique’’, précise Aliou Bah qui pense que le peuple de Guinée est très mur pour comprendre que ‘’les jeux actuels du pouvoir et ses combines ne marcheront plus’’.

Sidy BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 628 32 85 65/ sidy.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info