Accueil » Politique » Les piques de Cellou Dalein à Alpha Condé : ‘’On sait qui a organisé l’attentat à Enco 5’’

Les piques de Cellou Dalein à Alpha Condé : ‘’On sait qui a organisé l’attentat à Enco 5’’

La sortie ‘’musclée’’ d’Alpha Condé lors sa conférence de presse donnée mercredi est perçue par Cellou Dalein Diallo, comme une ‘’panique dans le camp de la mouvance’’. Le président de l’Union des forces démocratiques de Guinée estime que le locataire de Sekoutouréyah n’était pas serein, lors de sa rencontre avec les hommes de médias.

"

CellouDalein100‘’C’est la panique dans le camp de la mouvance face au ras-le-bol général de la population’’, a réagi à chaud Cellou Dalein Diallo, sur radio Espace. ‘’Ce qu’ils ont considéré comme menace de l’opposition, est en réalité une panique. Le président Alpha Condé n’était pas du tout serein. C’était vraiment une honte pour la république’’, a estimé le chef de file de l’opposition, déplore que le  chef de l’Etat qualifie ses opposants de ‘’rigolos’’.

A propos de l’application anti-casse, Cellou Dalein Diallo est catégorique, rappelant  sur radio Espace que ‘’l’opposition n’a jamais cherché à casser lors des manifestations.  C’est lui (Alpha Condé) qui a instruit à ses forces de l’ordre de tirer sur l’opposition. Le bilan est là. Les 57 morts sont là. Il faut qu’il réponde. S’il veut encore aggraver son cas, en donnant des instructions aux forces de l’ordre de tirer sur les gens, c’est tant pis pour lui’’.

En plus, ‘’je ne vois pas ce que les marches pacifiques de l’opposition peuvent lui faire. Nous sommes dans l’exercice d’un droit consacré par la constitution. La rue, c’est un recours, c’est lorsqu’on ‘n’obtient pas le respect des engagements d’un dialogue qu’on manifeste. Nous ne renoncerons jamais à notre droit de manifester pacifique, dans le respect des dispositions règlementaires’’, a soutenu Cellou Dalein Diallo, non sans reprocher à Alpha Condé de se livrer à des ‘’violations flagrantes de la loi au quotidien’’.

 ‘’Vous connaissez ses sentiments vis-à-vis de Lansana Conté. On sait qui a organisé l’attentat à Enco 5. On sait qui est derrière l’agression rebelle’’ contre la Guinée, a lancé l’ancien premier ministre.

Pour ce qui est des débats politiques au parlement, Dalein indique que l’opposition a demandé qu’une session extraordinaire de lois soit ouverte en août dernier. L’opposant ajoute que celle-ci aura permis de réexaminer la loi sur la Céni et le code électoral, conformément aux recommandation de la mission d’observation électorale de l’Union européenne en Guinée. ‘’Malheureusement, l’assemblée ne veut pas qu’on ouvre les débats sur ces questions’’, a-t-il déploré.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 90 54 16/ boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info