Accueil » Société » Ebola : le Paracétamol, ennemi du thermoflash, selon Dr. Sakoba Keita

Ebola : le Paracétamol, ennemi du thermoflash, selon Dr. Sakoba Keita

Des personnes ayant eu des contacts avec des patients d’Ebola trouvent des méthodes ingénieuses pour échapper aux contrôles quotidiens de température corporelle. Le Paracétamol efficace contre la fièvre baisserait considérablement la température.

Paracetamol_2163555b‘’L’ennemi du thermoflash, c’est le Paracétamol’’, a révélé Dr. Sakoba Keita, coordinateur national de la riposte contre Ebola. ‘’Le guinéen pour n’importe quel mal prend du Paracétamol. Même des médecins conseillent ce produit comme automédication et qui empêche un suivi normal des contacts’’, a-t-il ajouté.

 ‘’Si on doit prendre la température d’une personne contact et qu’elle prenne du Paracétamol, la fièvre ne sera pas détectable’’, explique le médecin en charge de lutte contre Ebola. En le faisait, ‘’on risque de décapiter les symptômes de la maladie dont le premier signe est la fièvre qui est présente dans 80% des cas. Les vomissements et saignement n’interviennent que lorsque la maladie avance’’.

Pour éviter l’internement dans un centre de traitement d’Ebola, ‘’les gens prennent du paracétamol. Le thermosflash ne verra rien dans la prise de température’’, a-t-il souligné, appelant les adeptes de cette pratique à laisser les agents de suivis de contacts faire la prise de température afin de déceler ou non la fièvre hémorragique virale à Ebola.

Mariam CISSE,  pour VisionGuinee.Info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info