Accueil » Société » La société civile tente de redorer son blason

La société civile tente de redorer son blason

En prélude à l’organisation des états généraux de la société en civile prévus au mois de mars 2015 dans la région de Kindia, la Plateforme nationale des citoyens unis pour le développement (Pcud) a organisé, mercredi 10 décembre, une journée d’échanges avec les hommes de médias. Celle-ci s’inscrit dans l’option de redorer le blason entre les populations et les acteurs de la société civile.

Dr. Bano Barry

Dr. Bano Barry

L’heure est à la mise en œuvre de nouvelles actions allant dans le sens du respect et de la défense de l’intérêt des citoyens vis-à-vis de leurs responsables administratifs, a dit Abdourahamane Sano, président  de la Pcud, reconnaissant toutefois, l’instauration depuis 2010 d’une crise de confiance entre les citoyens à la base t les organisations membres de la société civile guinéenne.

Cette crise de confiance s’est accentuée davantage par les guerres intestines entre les différents acteurs de la société civile, le manque d’éthique, mais aussi et surtout la lutte pour le leadership, a diagnostiqué M. Sano qui soutient que la société civile se trouve aujourd’hui, avec une crédibilité nulle sinon négative, avec des problèmes de légitimité.

medias et societe civileAprès une retraite à Kindia courant juin 2014 et qui a réuni plus de 150 organisations, groupements et autres acteurs de la vie social, Abourahamane Sano estime qu’il est temps de faire les états généraux de la société civile afin de tirer les leçons du passé, mettre en place des stratégies pour relever les défis et répondre aux aspirations du peuple; et promouvoir enfin la bonne gouvernance.

Pour Dr Alpha Amadou Bano Barry, membre de la plateforme, les états généraux de la société civile projetés au mois de mars 2015 constituent une assemblée extraordinaire au cours de laquelle, seront débattus les vrais problèmes de la société.

Malgré la mise en place de cellules de veilles dans 12 préfectures dont la vocation première est la sensibilisation et le contrôle de l’action publique, le sociologue soutient la tenue des états généraux de la société civile guinéenne est primordiale.

Sidy BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 628 32 85 65/ sidy.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

  1. quel etats généraux ils veulent nous dire des anciens ministres membre du Gouvernement du feu Géneral lanssana conté qui ont profité de sa vieillesse pour vider les caisses de la guinée du n’importe quoi

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info