Accueil » Société » Alpha Condé sur l’accréditation de Mouctar Bah : ‘’ce n’est pas RFI qui fait les lois en Guinée’’

Alpha Condé sur l’accréditation de Mouctar Bah : ‘’ce n’est pas RFI qui fait les lois en Guinée’’

Mouctar Bah de Radio France Internationale (RFI) est à ce jour sans accréditation. Notification lui a été faite par les autorités guinéennes d’interrompre ses couvertures médiatiques en attendant la régularisation de sa situation. Mais du côté de la direction Afrique de la ‘’radio mondiale, confiance lui a été renouvelée en le confirmant au poste de correspondant numéro un en Guinée.

"
Mouctar Bah RFI

Mouctar Bah RFI

Dans un courrier N°274/MC/CAB/2014 en date du 03 novembre 2014, le ministre de la communication, Alhousseine Makanera a estimé que les passages à l’antenne de Mouctar Bah, malgré qu’il ne possède pas une accréditation,  ‘’se font toujours dans des conditions très éloignées des règles d’éthique et d’impartialité propres à la profession de journaliste’’.

Il ajoute que ‘’son maintien à l’antenne aux côtés du correspondant officiellement accrédité, outre qu’il nous parait inadmissible, déroge à la règle du correspondant unique à l’étranger que RFI a toujours appliquée’’.

Le président Alpha Condé en personne s’est exprimé sur la question dans l’émission Internationales diffusée le dimanche, 21 décembre 2014.

Le chef de l’Etat a indiqué qu’’’aucun journaliste n’a été arrêté et aucun journal n’a été interdit’’, depuis qu’il est au pouvoir. Malgré tout, le classement 2014 de la Guinée sur la liberté de la presse n’est pas si reluisant, lui fait remarquer nos confrères de TV5 Monde et RFI.

‘’Ceux qui font ce classement, je ne sais sur quoi ils se basent’’, nuance Alpha Condé qui réaffirme qu’aucun journaliste n’a été empêché d’exercer son métier. Pour le cas de Mouctar Bah, correspondant de RFI en Guinée, le président de la république est catégorique : ‘’RFI a fait accréditer un journaliste (Fabien Ofner). On ne donne qu’une seule accréditation (par média). Ils ont promis d’envoyer un correspondant qui n’est pas guinéen il y a 2 ans’’, souligne-t-il.

‘’On donne l’accréditation à un seul journaliste, pas à deux’’, insiste Alpha Condé. ‘’Pourquoi voulez-vous qu’on donne 10 accréditions à RFI?’’, demande-t-il à la journaliste Sophie Malibeaux à qui il indique d’ailleurs que ‘’ce n’est pas RFI qui fait les lois en Guinée. Vous avez pris des engagements que vous n’avez pas respecté’’. Et  Philippe Dessaint de rétorquer pour clore le débat : ‘’RFI répondra’’.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 90 54 16/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info