Accueil » Société » Deux fillettes piégées par les flammes, sauvées de justesse

Deux fillettes piégées par les flammes, sauvées de justesse

Les deux filles qui dormaient à l’intérieur de la chambre d’une concession familiale, ont été prises au piège par le feu qui s’est déclaré à l’arrivée du courant électrique. L’incident s’est déroulé dans la nuit du mercredi 24 à jeudi 25 décembre à Matoto, dans la haute banlieue de Conakry.

IncendieAucune perte en vie humaine, mais d’importants dégâts matériels ont été enregistrés. Selon les premiers témoignages, l’incendie s’est déclaré à la suite de l’arrivée du courant électrique dans les environs de minuit.

Le feu ravageur, parti du salon de la concession, s’est propagé dans le reste de la maison comprenant deux chambres.

Deux fillettes qui y dormaient garderont un souvenir douloureux de cette nuit. Elles ont bien cru que leur dernière heure était arrivée parce que prises au piège de la chaleur et des fumées.

Un témoin de la scène affirme qu’il a fallu défoncer le mur pour accéder à leur chambre et les extirper des flammes. Les deux petites filles ont été grièvement touchées par le feu, mais leurs jours ne sont pas comptés, nous assure-t-on.

Elles reçoivent, aux dernières nouvelles, les soins appropriés dans un centre hospitalier de la place.

Sidy BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 628 32 85 65/sidybah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

  1. Il faut que l’Etat prend des disposition pour eviter ce genre de chose.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info