Accueil » Société » Rentrée scolaire : faible affluence dans les écoles, voici les raisons

Rentrée scolaire : faible affluence dans les écoles, voici les raisons

Officiellement, les écoles ont ouvert leurs portes sur l’ensemble du territoire national ce lundi 19 janvier.  Ce, en conformité avec un arrêté conjointement signé par les trois ministres en charge de l’Enseignement. Mais au niveau des établissements scolaires guinéens, la faible affluence est palpable.

Des Quits sanitaires au Complexe Scolaire Bill Clinton

Des Quits sanitaires au Complexe Scolaire Bill Clinton

Pour certaines autorités scolaires, les parents sont méfiants d’amener ses enfants à l’école pour peur de contracter le virus  Ebola. Joint au téléphone, Ibrahima Fofana,  directeur communal  de l’éducation de Ratoma indique que malgré l’ouverture de toutes les écoles relevant de sa juridiction, l’affluence reste quasiment faible.

‘‘Au niveau de Ratoma tout va bien. Il ya des enfants qui ne sont pas venus encore compte tenu de l’approche des parents, mais je crois que tout va rentrer dans l’ordre demain ou après demain. Même avec la faible mobilisation des élèves, parce que les professeurs sont tous présents’’, rassure t-il.

Au collège Koloma, le principal du collège Koloma, Karamoko Touré indique que le respect de l’urgence sanitaire est obligatoire dans sont établissement. ‘‘Ici, le respect de l’urgence sanitaire est obligatoire. A la rentrée, les élèves commencent d’abord à laver les mains avec de l’eau de javel que nous avons mise en place. Au niveau des classes, on passe pour vérifier ses températures avec les thermo-flashs’’.

Aux dires de Karamoko Touré, les enfants sont parfois réticents par rapport au suivi de l’urgence sanitaire mais nous sommes entrain de tout faire pour les en obliger. ‘‘Il faut que chacun respecte cet usage’’. Sur la mobilisation des élèves pour la rentrée scolaire, le principal du collège Koloma  regrette le fait que les classes soient vides. Ce qui est d’ailleurs le cas durant la première semaine de chaque rentrée scolaire.

Dans la cour du Collège de Koloma

Dans la cour du Collège de Koloma

‘‘Mais c’est une habitude lors de chaque rentrée scolaire. Ça ce n’est pas lié à Ebola. C’est seulement la disponibilité des professeurs et leur exigence qui font qu’au deuxième et troisième jour, les élèves commencent à venir en nombre ’’.

Pour Mamadou Fatako Baldé, directeur du complexe scolaire Bill Clinton, la santé des élèves est primordiale. C’est pourquoi il dit avoir fait le nécessaire en vue d’éviter tout genre de contamination. ‘‘Nous avons effectué tous les travaux nécessaires au sein de notre établissement’’, rassure-t-il.

Et malgré la faible affluence,  Mamadou Fatako Baldé reste ferme sur le fonctionnement des cours. ‘‘Il n’y pas d’affluence, néanmoins tous les professeurs sont présents. Même si on reçoit un seul élève, il sera enseigné conformément à l’emploi du temps’’.

A l’entendre, les parents d’élèves restent encore méfiants. ‘’Mais au niveau des quartiers, les gens disent qu’ils ne vont pas envoyer leurs enfants à l’école. Ils ont surtout peur des thermo-flashs qu’ils soupçonnent de transmettre le virus, malgré l’assurance qu’on leur donne’’.

Hormis cela, la faible affluence au niveau des écoles est également liée à un certain nombre de facteurs que M. Baldé tente d’énumérer : ‘‘Il y a la conjoncture économique qui frappe les gens mais aussi la réticence au niveau des parents d’élèves qui ne sont pas encore rassurés’’.

Et d’ajouter : ‘’il y a même un parent d’élèves qui m’a interpellé pour me demander si ses enfants se rendent à l’école et qu’on trouve que la température est élevée, si on va appeler directement la Croix-Rouge. Je lui ai dit que nous avons reçu une formation pour ça et nous savons ce que nous allons faire. Donc nous n’allons pas crier pour dire que tel ou tel enfant a une telle température. Il faut que les parents soient rassurés. Aucun enfant ne sera transféré au niveau des centres’’, promet-il.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.info

00224 666 905 416/ boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

2 comments

  1. L’ouverture des classe est un mauvais timing. Tout plaide contre ce acte posé à la hate. God bless our nation.

  2. que Dieu nous aide et nous protege ce maudit virus et l’ecole reprenne ces activités dans des bonnes conditions.dans le cas échean la guinée plongé.que Dieu bénisse la guinée et les guineens.Amen

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info