Accueil » Société » Un responsable de l’hôpital de Boké assigné en justice

Un responsable de l’hôpital de Boké assigné en justice

Un contentieux judiciaire oppose le commandant intérimaire de la Brigade de recherche de Boké au chef comptable de l’hôpital régional. L’information est fournie par le correspondant de la radio Espace basé dans la ville mosaïque. 

BOKESelon Abdoulaye Keita, il s’agit d’une histoire qui tire son épilogue dans la nuit du lundi 12 au mardi 13 janvier dernier, quand les services de recherche de la gendarmerie ont été informés de la découverte d’une personne inerte, couchée dans un quartier périphérique situé à environ 5 km du centre urbain.

Aussitôt, le commandant Robert Kamano, à la tête d’une équipe d’enquêteurs, rencontre le directeur général de l’hôpital pour la mise à disposition d’une ambulance et d’agents formés pour la riposte à Ebola, rapporte notre confrère de la radio Espace Kakandé.

Ce dernier, mesurant l’importance d’une équipe sanitaire dans pareille circonstance, a son tour joint au téléphone le chef comptable de l’hôpital. Sans savoir que son directeur était avec les hommes de la gendarmerie, l’argentier indique à son chef hiérarchique qu’il n’a ni argent, ni carburant. Insistant, le directeur de l’hôpital entre en détail et signifie à son comptable l’urgence de la situation et la nécessite pour l’hôpital d’intervenir, ajoute notre confrère.

Pendant ce temps, la personne en détresse était dans un état comateux, en attente d’une assistance sanitaire. Il aura fallu la perspicacité du directeur de l’hôpital qui est passé par une tierce personne, afin d’avoir du carburant au marché noir, avant qu’une consultation ne soit administrée à la personne X. Celle-ci a révélé un cas d’épilepsie.

Très remonté face ‘‘à la non-assistance à une personne en danger’’ de la part d’une autorité sanitaire, le commandant Robert Kamano a décidé de traduire l’affaire en justice. Un rapport est dressé, des copies dispatchées et la procédure engagée. Le chef comptable est attendu ce mercredi au Tribunal de première instance de Boké pour son jugement.

Hors micro, dit notre informateur, toutes les personnes interrogées à l’hôpital indiquent que leur comptable est un habitué des faits : un d’entre eux de préciser qu’il refuserait parfois de carburer le groupe électrogène de l’hôpital, même dans des cas les plus urgents. En témoignent les bons brandis par le directeur de l’hôpital et que le comptable refuserait de payer.

Mady Bangoura pour VisionGuinee.Info

00224 664 29 48 51/mady.bangoura@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info