Accueil » Société » Ouagadougou : un concert d’Elie Kamano se termine à la gendarmerie

Ouagadougou : un concert d’Elie Kamano se termine à la gendarmerie

Selon le journal « Notre temps » l’artiste reggaeman guinéen Elie Kamano qui s’est produit le 13 février dernier à la Maison du peuple et les organisateurs du spectacle se sont d’abord boxés avant de se déporter à la gendarmerie de Boulmiougou.

Elie Kamano

Elie Kamano

La cause serait selon le journal le non paiement du cachet de l’artiste engagé guinéen qui devait se produire en plus à Bobo Dioulasso.

A en croire toujours le journal « Notre temps » après plus de trois heures de temps de discussion entre les forces de l’ordre et les belligérants, un consensus aurait été trouvée.

Toute chose qui a emmené Elie Kamano à retirer sa plainte. Affaire à suivre.

Yannick sankara (in Actu Burkina)

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info