Accueil » Libre opinion » Les communales peuvent précéder les présidentielles, ou les deux à la même date

Les communales peuvent précéder les présidentielles, ou les deux à la même date

Relever le défi, c’est une question de dévouement et de volonté. Ou tout simplement, l’intention ferme de bien faire les choses est un pas important vers la réussite. Les élections présidentielles et communales peuvent être bien organisées à la même date, si le pouvoir manifeste le désir.

Naby Laye BruxellesUn jugement du président Alpha Condé me fait toujours réfléchir. C’est un excellent jugement, même si en réalité, je ne l’accepte pas. A sa prise de pouvoir en 2010, il dit avoir trouvé un pays (la Guinée) sans Etat. En fait, avec cette affirmation, Alpha Condé venait de tracer le plan d’action de son programme politique.

Disons que le leader du RPG avait vu juste. Le pouvoir autoritaire de Lansana Conté et la pagaille politique de Dadis Camara, ont bien laissé un désordre sans précédent en Guinée. Le nouveau pouvoir devait remettre de l’ordre.

Mais lorsqu’un pays se désorganise jusqu’à la disparition de son Etat, l’effort politique pour retrouver l’équilibre doit être centré dans le domaine des institutions politiques, et du renforcement de la culture politique des citoyens.

Le grand défaut du pouvoir politique d’Alpha Condé, c’est d’avoir confondu la vitesse et la précipitation dans son intention de reformer l’Etat guinéen. D’ailleurs sur ce point, je suis très critique à l’encontre du président. Il est professeur universitaire, dit-on. On pourrait se demander, comment a-t-il pu concentrer tous ses efforts, uniquement,   sur la réussite du matériel, de l’aspect extérieur ou visible des choses, au détriment de la consolidation des institutions républicaines, et de la socialisation politique et psychologique des citoyens ? C’est en quelque sorte, un professeur qui obligerait ses élèves à mémoriser intégralement leurs leçons sans rien comprendre.

De la même façon que les élèves seront très mal formés, l’Etat guinéen sera comme un château de cartes, pouvant s’écrouler à tout moment.

La prétention honteuse de la classe dirigeante au pouvoir, et la Ceni, affirmant ne pas avoir la capacité d’organiser les élections communales avant les présidentielles, ou les deux à la même date, est une des conséquences catastrophiques du délaissement de l’effort de socialisation politique des guinéens dans le programme politique d’Alpha Condé.

Car la socialisation politique est le processus par lequel, les citoyens apprennent les comportements politiques et intériorisent les valeurs et attitudes du développement. La famille est l’agent primaire de la socialisation. Les écoles, les universités, les lieux de travail, les associations socioculturelles, les églises, les mosquées, sont autant de domaines de diffusion de la volonté de persévérance autour de la culture politique.

Le pouvoir du RPG Arc-en-ciel n’a pas vu les choses ainsi, d’où son gouffre de malheurs, de souffrances.

Allons ! Il est question de patrie. Rien n’est perdu, car il n’est jamais trop tard pour bien faire. Animons-nous, enterrons nos préjugés et passions destructeurs. Les élections présidentielles et communales sont bien structurables à la même date.

Naby Laye Camara

Bruxelles

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

2 comments

  1. Cher Monsieur Naby Laye Camara,

    Moi je ne vous comprends souvent pas, on lit toujours votre agitation contre le Président Professeur Alpha Condé. Toujours vous critiquez toutes les actions de ce gouvernement, je ne vous ai jamais vu apprécier une seule de toutes les réalisations que le gouvernement a fait. Toujours vous vous inscrivez dans la négation de toutes les actions, cela n’est patriotique ni républicain, il faut critiquer quand c’est pas bon et apprécier quand c’est nécessaire, mais si pour vous tout est mauvais là c’est méchant et hypocrite de votre part. Tu es diaspora, quel est ton apport au gouvernement pour qu’il organise les deux élections à la fois ?

  2. Naby Laye Camaara

    Cher monsieur Yalla Diakité!
    Merci pour votre remarque et critique. Il est vrai que je suis très opposé au gouvernement de Conakry. Mes critiques sont généralement axées sur des aspects institutionnels, que je trouve primordiaux dans la réussite de tout projet économique, politique et social. Sans l’assurance de cet aspect du problème, nous avons en face de nous un édifice de 20 étages avec, malheureusement, de la structure en bois. Tout pouvant s’écrouler sans délai.
    Et, il se trouve essentiellement, malheureusement aussi, que le pouvoir d’Alpha Condé ne milite pas assez dans le domaine de la consolidation des institutions démocratiques. Etant conscient du danger du délaissement de la consolidation des piliers même de la démocratie, avec la vue portée sur tant d’années de souffrance que le pays a connu, à travers les régimes précédents, mes critiques, c’est vrai, sont moins variées. Je vise l’essentiel de ce qui fait asseoir l’Etat, et permet par la suite, l’émergence des opportunités de développement.
    Voilà monsieur Diakité, en peu de mots, la raison principale de mon entêtement dans des critiques très dures à l’encontre du pouvoir d’Alpha Condé.
    Cependant, peut-être que vous ne lisez pas tous mes articles, je ne suis pas seulement négatif envers le pouvoir de Conakry. Je viens à peine de terminer un article ( qui n’est pas encore publié) dans lequel, vous noterez que je fais aussi des remarques positives sur les réalisations du gouvernement.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info