Accueil » Politique » Voici l’identité des trois manifestants blessés par balles

Voici l’identité des trois manifestants blessés par balles

Suite à l’appel à manifester de plusieurs partis de l’opposition dite républicaine et en considération des propos et des informations démontrant une réelle volonté de semer le désordre et la violence dans la cité, les forces de sécurité ont, dès la nuit du 12 au 13 avril 2015 déployé un dispositif de sécurisation des principales artères de la ville de Conakry.

"

Damantang CamaraDans la nuit du dimanche 12 au lundi 13 mars déjà, plusieurs barrages composés de pneumatiques en feu ont été démantelé par les forces de sécurité sur l’axe de la route Le Prince.

Ce lundi 13 avril, la situation se présente ainsi :

Ratoma, Matoto

Début des manifestations avant 7 heures à Matoto Tannerie et Gbessia où des barricades sont érigées par des jeunes qui y brûlent des pneus.

Sur l’axe, Cosa, Bambéto, Hamdalaye et Concasseur des pneus sont également brûlés et des cailloux posés par endroit, conséquence circulation morose.

Les forces de l’ordre présents sur la quasi-totalité des carrefours ont débarrassé la chaussée des cailloux et des pneus en flamme.

10h20 – 3 blessés supposés par arme à feu à Hamdallaye. Ils ont été transporté à l’Hôpital Jean Paul II de Kipé/ Il s’agit  de Bah Aboubacar (24 ans), Baldé Ousmane (26 ans) et Diallo Boubacar (30 ans). Pour le moment, l’origine des tirs n’a pas été déterminée.

10H38 – Tannerie-Yimbaya blocage de la circulation et quelques barricades observées.

10h40 – le véhicule de service du Colonel Bafoe a été attaqué par des jeunes. Son pare-brise détruit par des jets de cailloux.

10H50 – Brigadier Chef Ibrahima Sory blessé par jets de pierre sur la T7 à Sonfonia.

11h30 La Gendarmerie a essuyé des tirs au calibre 12 au niveau du quartier Hamdallaye Pharmacie.

12h15 Deux nouveaux blessés par balles sont enregistrés aux Urgences de l’Hopital de Donka. L’origine des tirs n’a pas été identifiée pour l’instant.

Kaloum

Situation normale jusqu’à 10H40 ou des échauffourées ont été signalées à Tombo entre jeunes et forces de l’ordre.

Matam

Les forces de l’ordre ont lancé des gaz lacrymogènes pour disperser des jeunes qui rassemblaient des pneumatiques. Deux militants auraient été interpellés.

Dixinn

10H45 – Légers  mouvements entre jeunes de Dixinn et militants de l’UFDG regroupés dans la cour du Leader CellouDalein Diallo.

Damantang Albert CAMARA, porte-parole du gouvernement

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

2 comments

  1. vous avez, l,opposion veut nié et montré à la mouvence qu,il est le père de tout pour nie son pouvoir. et les manifestants qui descendent dans la rue sont des affamé,qu,ils veulent avoir quelque chose. et ils sont les pleureu rir.

    • nous les fucturs générations de ce pays refusion d,etre manupuler par les politiciens, ils ont leurs famille à l,étrangé protegé. ils vienne vous utilise comme leur objet d,outil dans leur politique, reflechison un peu, nous sommes maintenant des intellectuel et nous étudions pour énonce et non pour conrompu le payse

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info