Accueil » Politique » L’opposition exige la libération de ses militants

L’opposition exige la libération de ses militants

Parmi les conditions de l’opposition pour le retour à la table de négociation, il faudra désormais compter la libération immédiate de leurs militants condamnés par la justice. L’annonce a été faite par le président des Nouvelles forces démocratiques (NFD) sur son compte Facebook.

"

Mouctar Diallo NFD‘’Comme préalable au dialogue entre l’opposition et le pouvoir, en plus de l’arrêt des activités de la CENI, pour NFD (Nouvelles Forces Démocratiques), il faut absolument libérer tous ceux qui sont arbitrairement arrêtés et emprisonnés à l’occasion de nos manifestations’’, a déclaré ce vendredi Mouctar Diallo, précisant au passage que cette ‘’condition n’est pas négociable’’.

Mercredi, le Tribunal de Première Instance de Dixinn a condamné à deux mois de prison dix militants de l’opposition pour ‘’attroupement illégal’’ sur la voie publique. Un député sous la bannière de l’Union des forces démocratiques de Guinée, principal parti de l’opposition, affirme que l’objectif du gouvernement, à travers ces condamnations, n’est rien d’autre que d’essayer d’intimider les manifestants.

‘’L’objectif du gouvernement, c’est d’essayer d’intimider les enfants et leurs parents en les ramassant comme si c’étaient des lapins, les maltraitant et faire des parodies de justice’’, martèle Fodé Oussou Fofana qui pense que ‘’c’est une grosse erreur de la Justice’’ car, ‘’ces jeunes qui ont été condamnés, au lieu que cela ne les décourage, seront beaucoup plus galvanisés. Ils savent qu’ils ne peuvent plus trahir la cause pour laquelle 57 de leurs frères sont morts’’, tente-t-il d’argumenter sur la radio Lynx Fm.

‘’Ce qui est sûr, précise-t-il, nous ne dialoguerons pas avec ce gouvernement tant qu’un seul de ces jeunes condamnés sera en prison et tant qu’on ne nous dira pas qui a tué Souleymane Bah’’, avant de lancer des piques à l’endroit des autorités. ‘’Comme M. Damantang a dit que si on ne veut pas discuter sous des climatiseurs, qu’ils nous trouveront dans la rue, nous attendons donc les membres du gouvernement dans la rue’’.

Sidy BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 628 32 85 65/sidy.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

3 comments

  1. Fodé Oussou vous avez envoyé pleins de jeunes à l’abattoir la jeunesse consciente de Guinée vous dit stop plus aucun jeune ne devrait tombé sous les balles d’une armée de mercenaires sanguinaire pour des hommes qui ne serons jamais à la hauteur de nos espérances. Foutez nous la paix et travailler plutôt à un rassemblement républicain pour que la Guinée sorte de ce marasme économique que les (opposants ancien PM) nous ont foutu.

    • T’es vraiment hypocrite tu parles au nom de qui?

    • La question est pour quoi la jeunesse écoute docteur oussou malgré que la mort se trouve devant eux. C’est par ce que la jeunesses souffrent et ils meurent à petit feu. Et au vu de l’opinion internationale tout va bien tant que les gens ne meurent pas dans les rues sous l’effets des balls. Sachant que nos politiques se décide à l’occiden.
      En plus c’est celui qui a le pouvoir qui peut faire ou doit faire pour le peuple car c’est lui qui détient les bien de l’État. …

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info