Accueil » Politique » Pour Thierno Monenembo, l’Etat n’a ‘’jamais existé’’ en Guinée

Pour Thierno Monenembo, l’Etat n’a ‘’jamais existé’’ en Guinée

L’écrivain Thierno Monenembo semble être dégouté par la situation actuelle de la Guinée. Dans les colonnes du semainier L’Indépendant, il a indiqué que le débat politique guinéen est très mal engagé, ajoutant qu’on tourne en rond depuis pratiquement plus de cinquante ans.

"

Monenembo‘’On tourne en rond. C’est décevant. Le débat politique guinéen est très mal engagé. Vous le savez très bien, c’est le seul pays en Afrique où  tout arrive. Il n’y a même pas un semblant de logique’’, a déploré Thierno Monenembo en marge du vernissage de son nouvel ouvrage intitulé «Les coqs cubains chantent à minuit».

Pour illustrer ses propos, il compare situation de la Guinée à celle du Sénégal ou encore du Burkina. ‘’Quand vous prenez par exemple le cas du Sénégal, ou du Burkina, ce sont des Etats où il y a plus ou moins une certaine cohérence depuis l’indépendance. Au Sénégal à la différence des autres pays d’Afrique,  il y a un semblant d’Etat. L’Etat sénégalais n’est pas parfait du tout mais le principe de l’Etat existe au Sénégal, le respect de l’institution existe au Sénégal’’, a-t-il ajouté.

Pour ce qui de la Guinée, affirme Monenembo, ‘’il n’y a pas d’Etat. L’Etat n’a jamais existé’’, précisant au passage qu’’’on a remplacé l’Etat par un parti, ça ce n’est pas possible’’. Car, ‘’l’Etat c’est une administration qui fonctionne relativement, qui prélève les impôts, qui règle la circulation routière, qui prélève les ordures. C’est le minimum mais un Etat qui ne peut même pas prélever les ordures à quoi ça sert ?’’, se demande le célèbre écrivain qui dit n’être affilié à aucune formation politique.

D’après son constat, la vie sociopolitique est confuse et depuis toujours. ‘’Vous avez une classe politique purement décevante. Nous avons plus de cinquante ans d’indépendance et pas de réalisations sérieuses’’. Pour preuve, commente-t-il, ‘’on n’a toujours pas d’eau, pas d’électricité, aucun hôpital digne de ce nom, aucune école digne de ce nom, aucune entreprise concurrentielle, la jeunesse n’a pas été formée. On ne comprend rien’’.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 90 54 16/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info