Accueil » Politique » La manifestation de l’opposition a été une véritable réussite (cellule de com. UFR)

La manifestation de l’opposition a été une véritable réussite (cellule de com. UFR)

La  manifestation de l’opposition ce jeudi 23 avril 2015 a été une véritable réussite. Toute la ville de Conakry a été paralysée et la plupart des villes de la Guinée. Les forces de l’ordre n’ayant pas pu empêcher les militants de sortir dans la rue pour  manifester leur mécontentement, ont cherché à assiéger les domiciles des leaders politiques. 

"

sidya toureDans l’après midi, les forces de l’ordre ont assiégé le domicile du président de l’Ufr pour l’empêcher de sortir afin de se rendre au siège de son parti.  Apprenant cette présence des gendarmes autour du domicile de Sidya Touré, les militants sont venus de toutes les communes et quartiers de Conakry pour venir en découdre avec des hommes en tenues.

Sortie de sa résidence, le président s’est adressé aux jeunes surexcités prêts à s’en prendre aux forces de l’ordre en ces termes. «  Je suis très heureux de vous voir très nombreux, mais l’objectif ce n’était pas de venir me garder. L’objectif aujourd’hui était de faire en sorte que le mouvement que nous avons lancé réussisse.  Et  cet objectif  est atteint  grâce à vous.  Aujourd’hui,  la ville est paralysée et ce n’est pas la première fois.  Nous avons constaté que les mots d’ordre qui sont lancés sont respectés. Vous avez  montrez que vous pouvez quelques chose à Conakry ici ».

Et d’apaiser : «  Ne vous attaquez pas aux pauvres  jeunes soldats. Laissez les tranquille dans leurs camionnettes. Nous allons donner des mots  d’ordre  pour la reprise lorsque l’opposition se retrouvera ».

Sur le chronogramme controversé de la CENI et imposé par Alpha Condé, Sidya Touré persiste et signe : « Nous allons continuer tant que les rangs des élections ne sont pas changés.   Nous n’allons pas accepter le fait que l’on prépare la fraude pour les élections présidentielles à partir du refus d’organiser les communales qui n’ont pas été organisées en Guinée depuis 2005. Tant que nous n’avons pas enlevé les délégations spéciales illégales, nous allons donner des mots d’ordre pour manifester ».

Et de conclure, « si les élections présidentielles se tiennent  et qu’on n’a pas l’assurance qu’elles sont transparentes, c’est ce qui envoie les troubles. Ce que nous demandons, c’est la démocratie à la base. Le villageois ne connait pas le député, il ne connaît pas le Président, mais il connaît le chef de district et le maire qu’il a élu.

Cellule Com UFR

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info