Accueil » Économie » Emission des billets de 20.000 francs : le porte-parole du président Alpha Condé explique…

Emission des billets de 20.000 francs : le porte-parole du président Alpha Condé explique…

Alors que les guinéens s’attendaient à des billets de petites coupures, les autorités de la Banque centrale de République de Guinée ont annoncé, dans un communiqué, la mise en circulation de nouvelles coupures de billets de 20.000 francs guinéens à compter du 11 mai prochain.

"

20Le ministre Kiridi Bangoura et porte-parole du président de la République estime qu’il faut prendre le temps d’écouter le gouverneur de la Banque centrale pour qu’il donne les motivations sur lesquelles s’est fondée cette institution pour mettre les billets de 20.000 francs en circulation.

A un auditeur qui l’interpellait lundi sur la question, Kiridi Bangoura répond clairement : ‘’Réfléchissez sur comment nous transportons aujourd’hui l’argent dans notre pays, le volume de nos transactions. Le billet de franc CFA va jusqu’à 50.000, l’euro jusqu’à des billets de 500’’.

‘’Notre monnaie à l’état actuel est trop peu élastique, fait que parfois les gens, pour faire des transactions physiques sont obligés de transporter de très fortes sommes d’argent. Je pense à ces pauvres femmes des marchés de Conakry, Avaria qui sont obligées de prendre un garde-corps le soir pour rentrer à la maison avec leurs recettes’’, ajoute le ministre porte-parole du président de la République.

‘’Mais les guinéens ont besoin de petites coupures de monnaie’’, lui rétorque à nouveau un autre auditeur de Lynx Fm. Kiridi Bangoura ne lâche pas prise et indique qu’il faut travailler sur les deux extrémités, pour dit-t-il, faciliter la thésaurisation mais aussi garder les prix de certains services de base à un niveau acceptable. Car, ‘’l’inexistence des billets de 500 francs peut avoir tendance à mettre les prix de base à 100 francs’’, a-t-il reconnu.

Mariam CISSE, pour VisionGuinee.Info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

6 comments

  1. Tout est permis en Guinée. Aujourd’hui la population guinéenne souffre du manque des billets de 500 F et de 1000 pour les petites transactions. La banque centrale, au lieu de se soucier des soucis de la population, elle se met à créer des nouvelles coupures dont seule les nantis auront besoin. D’ailleurs cela va favoriser l’augmentation des prix. Car, si on ne trouve pas la monnaie (petite coupure) comment peut on acheter des objets qui coutent 500, 1000, 2000, 3000, 4000 . Cela signifie que la petite coupure devient les billets de 5000.Tout achat doit donc être multiple de 5000 FG. Bientôt on achètera un bonbon menthe à 5000 FG
    C’est ca aussi le changement en Guinée

  2. C’est tout simplement le résultat de l’inflation que nous vivons dans ce pays depuis quelques années. Malheureusement le gouvernement ne veut pas le dire. A cette allure nous connaîtrons bientôt la dolarisation (c’est lorsque les agents font leur choix dans l’utilisation d’une devise étrangère) qui n’est pas toujours le dollar. Ils n’ont plus confiance à la monnaie locale. L’exemple le plus récent c’est celui du Zimbabwe.

  3. La Guinèe a une èconomie fantôme.

  4. mamadou oury barry

    On a des problèmes à faire ecouler les billets de 10.000fg à couse de la manque des petits coupures(50, 100, 500 et 1.000fg), je vois pas la raison qui conduit CES mauvais economists guineen a emetre CES billets de 20.000fg. On appel ça foutaise

  5. celestin selassie beavogui

    bienvenue l’inflation monetaire et la crise economique

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info