Accueil » Politique » La Guinée n’est plus ‘’une République, mais une jungle’’, selon Fodé Oussou Fofana

La Guinée n’est plus ‘’une République, mais une jungle’’, selon Fodé Oussou Fofana

La situation sociopolitique de la Guinée s’endurcie du jour en jour. Depuis la publication, du chronogramme électoral, le climat politique va du mal au pire. C’est dans ce contexte que le vice-président de l’Union des Forces démocratique de Guinée (UFDG) hausse le ton pour parler du non-respect de la loi. Selon Fodé Oussou Fofana, la Guinée n’est plus dans une République mais une jungle, où existe la loi du plus fort.

"
Fodé Oussou Fofana

Fodé Oussou Fofana

Le député de l’opposition estime que le ‘’non-respect de la loi par le président Alpha Condé’’ est un ‘’fait qui déstabilise la situation sociopolitique guinéenne. ‘’Aujourd’hui, nous ne sommes plus dans une République, on n’est plutôt dans la jungle. Nous savons que dans la jungle il n’y a pas d’ordre, c’est la loi du plus fort. Chacun fait ce qu’il veut’’, a dit Fodé Oussou Fofana dans un entretien à VisionGuinee.

Selon le député de l’UFDG, ‘’il est inadmissible que dans une République qu’un chef de l’Etat élu en 2010 puisse s’accommoder avec des élus locaux qui sont illégaux’’. Il ajoute que cela ne peut se passer qu’en Guinée. ‘’Les élus locaux à la base, c’est la volonté populaire. Mais le président Alpha Condé a changé tous les élus locaux qui n’adhèrent pas à l’idéologie du RPG’’.

Après son accession à la magistrature suprême, indique Fodé Oussou Fofana, ‘’M. Alpha Condé aurait pu créer les conditions pour renouveler le mandat des maires qui est arrivé à terme. Au lieu de cela, il a enlevé à la tête des mairies, tous ceux qui n’étaient pas du RPG arc-en-ciel. De même, tous les chefs de quartiers qui ne sont pas favorables à l’idéologie du RPG ont été remplacés’’, a-t-il martelé.

Tous ces faits font que l’opposition ‘’ne peut pas dialoguer’’ avec un pouvoir qui ne ‘’respecte pas la loi’’, ajoute-t-il. ‘’La loi s’impose à tout le monde. Le pouvoir et l’opposition doivent tous la respecter. Malheureusement, on est dans un pays où les maires illégitimes ordonnent à la police et à la gendarmerie d’empêcher les manifestations de l’opposition’’.

Aissatou Diallo, pour VisionGuinee.Info

00224 621 82 08 53/aisstougn561@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info