Accueil » Société » Une prison ‘’5 étoiles’’ en construction à Dubreka

Une prison ‘’5 étoiles’’ en construction à Dubreka

Dans le souci de désengorger la maison centrale de Conakry, les travaux de construction d’un nouveau centre de détention ont été lancés mercredi 29 avril à Yoropokoguiah dans la commune urbaine de Dubreka, localité située à 50 km de la capitale guinéenne.

prison modernePrésidée par le ministre de la Justice et garde des sceaux, Cheick Sacko, la cérémonie de la pose de la première pierre a connu la présence de plusieurs membres du gouvernement Condé et diplomates accrédités en Guinée.

Fruit de la coopération entre la Guinée et l’Espagne, la maison centrale de Yoropokoguiah est un complexe pénitencier qui entend faciliter la rééducation et réinsertion sociale des personnes en conflit avec loi.

La préfète de Dubreka, Aissata Sacko a, dans son discours d’ouverture, remercié le gouvernement guinéen pour le choix porté sur sa localité, tout en réaffirmant aux autorités de Conakry toute sa volonté de les accompagner dans ses projets de développement.

‘’La Guinée mérite des prisons qui préservent la dignité humaine, a-t-elle dit. La présence de cette nouvelle maison d’arrêt dans la préfecture de Dubreka permettra, en plus de la création d’emplois, de désenclaver la zone’’.

Le nouveau centre de détention est conforme aux normes internationales, a indiqué Abdoulaye Kobina Diallo, représentant de la société Consortium Guinéo-Espagnole S.A, en charge des travaux de construction de la prison qui doivent être achevés au plus tard en juillet 2016.

Présentant le complexe, il précise que la prison de Yorokoguiah sera bâtie sur une surface de 39.839m2, avec une capacité d’accueil de 1500 détenus. Le projet prévoit également un pavillon pour les femmes, un pour les mineurs et six autres pour les hommes.

En plus, ajoute-t-il, il est prévu des ateliers à l’intérieur de la prison pour assurer la formation professionnelle des détenus qui auront également des espaces religieux, de loisirs et de divertissements. Ce n’est pas tout, assure M. Diallo qui souligne que les prisonniers auront à leur disposition une infirmerie, une salle de restauration ainsi qu’une zone réservée aux visiteurs.

Le ministre de la Justice et garde des sceaux, Me Cheick Sacko a invité la société en charge de la construction de la prison de Yorokoguiah à prendre en compte les préoccupations des populations à la base, notamment en termes d’emploi. Il a en outre rassuré à ces dernières que la présence de cette nouvelle prison à Dubreka leur sera bénéfique, contrairement à certains qui voient de mouvais œil l’impact de cette infrastructure sur la vie des citoyens de cette localité.

Aissatou Diallo pour VisionGuinee.Info

00224 621 82 08 53/aissatougn561@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info