Accueil » Politique » Présidentielle 2015 : comment éviter la violence sur l’axe Hamdallaye-Bambeto-Cosa…

Présidentielle 2015 : comment éviter la violence sur l’axe Hamdallaye-Bambeto-Cosa…

Le président du Mouvement pour la renaissance nationale (Merena) n’a pas apprécié l’angle de traitement de l’information du journaliste de Le Monde qui publiait la semaine dernière un reportage sur les jeunes de l’axe Hamdallaye-Bambeto-Cosa. Mamadu Barry, c’est son nom, s’est invité mardi dernier dans le studio de la radio Lynx Fm pour répondre au journal français.

"

bambeto12‘’Nous ne sommes pas violents, comme on nous présente. Nous réclamons simplement la justice et le bien-être pour tous les guinéens. Notre combat est loin d’être ethnique, il est noble et loyal pour la démocratisation de notre pays’’, indique le jeune leader de l’axe Hamdallaye-Bambeto-Cosa, pointant du doigt les agents de maintien d’ordre et la justice.

‘’S’il y a une manifestation au niveau de l’autoroute, les forces de l’ordre négocient avec les chefs de quartiers et les jeunes. Même quand on les arrête, il n’y a pas de jugement. Des jeunes ont été jugés et condamnés récemment parce que tout simplement ils ont été arrêtés au niveau de l’axe’’.

Mamadou Barry accuse au passage les forces de l’ordre d’être à la base des violences enregistrées lors des manifestations de l’opposition. ‘‘Toutes les manifestations auxquelles nous participons, s’il n’y pas de brutalité de la part des gendarme, se passent sans aucun incident. Mais à chaque fois que nous revenons, on trouve que ces mêmes gendarmes sont rentrés dans les maisons pour renverser des marmites, violenter des femmes et maltraité des vieillards’’.

Pour éviter les violences lors des élections présidentielles cette année, affirme-t-il, la solution est entre les mains du président Alpha Condé. ‘’Il faut qu’il sache qu’on ne peut pas gagner les élections avec la violence’’. Aussi, souligne M. Barry, en tant chef de l’Etat, ‘’il doit appeler l’opposition à la table de négociation, respecter la constitution et le calendrier qui était fixé avant que la CENI ne prennent l’initiative de le modifier’’.

Djiwo Barry, pour VisionGuinee.Info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

4 comments

  1. Mamadou Barry c’est trop tard pour sa, le monde entier vous connait Maintenant. Vous n’avez pas a vous justifiez. Tant que un president peulh ne pas au pouvoir la lute continue pour vous opposant peulh. Un voleur ou pas, travailleur ou pas sa fait aucune difference. Vous allez detruire le goudron, verssez l’huile user de moteur sur le meme prince. Arrachez les poteau. On comprend que vous ete les vaies patriot guineen

  2. comme tu na rien à faire reste à critique les peuls que Allah nous aide Amina

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info