Accueil » Société » Révision des listes électorales : des agents recenseurs entre déception et désespoir

Révision des listes électorales : des agents recenseurs entre déception et désespoir

La Commission électorale nationale indépendante (CENI)  a lancé depuis le 24 avril dernier  les opérations de révision exceptionnelle des listes électorales en prélude à la tenue de l’élection présidentielle le 11 octobre 2015. A Hafia Minière, dans la commune de Dixinn,  le processus d’enrôlement s’effectue  sur fond de déception de certains agents recenseurs.  

"

revision liste electoraleDans la plupart des commissions administratives de révision des listes électorales,  sillonnées par notre reporter, les agents recenseurs se disent déçus de leur traitement par la commission électorale nationale indépendante.

‘’Depuis qu’on a commencé à enrôler les citoyens en âge de voter,  on n’a rien reçu comme prime. Nous sommes tous les jours sur le terrain mais jusqu’à là rien. La somme qu’on nous a proposée est trop petite surtout pour un père de famille. Si la CENI ne prend pas ses responsabilités, nous allons de suspendre toutes nos activités sur le terrain’’, avertit N’Faly Condé, président de la Carle 37  dans la commune de Dixinn.

‘’Au début, la Ceni nous avait proposé 300 000 francs guinéens. Grâce à nos différentes revendications, on a pu avoir 300 000 de plus en espérant que la commission électorale allait augmenter encore ne serait-ce que 50 000 pour les frais de transport’’, se plaint-t-il à nouveau. ‘’Comme ça, on aurait pu se contenter de 450.000 francs pour les 45 jours des opérations de révision des listes électorales’’.

Dans une autre Carle non loin de là, un membre qui a requis l’anonymat déplore que les citoyens arrivent à compte-goutte pour vérifier leurs inscriptions sur la liste électorale. ‘’Cela n’encourage pas les agents recenseurs qui passent leur temps assis sans rien faire’’.

Avec la crise politique actuelle et les manifestations de rue, explique-t-il, ‘’il y a moins d’enthousiasme au sein des commissions administratives de révision des listes électorales. Cela casse notre rythme. On ne reçoit que 20 électeurs au maximum dans la journée. C’est vraiment déplorable’’.

Aissatou Diallo, pour VisionGuinee.Info

00224 621 82 08 53/aissatougn561@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info