Accueil » Politique » L’opposition veut assigner l’Etat en justice : ‘‘la plainte est nulle et de nul effet’’, selon la mouvance

L’opposition veut assigner l’Etat en justice : ‘‘la plainte est nulle et de nul effet’’, selon la mouvance

Les opposants au régime d’Alpha Condé dénoncent l’abus d’autorité exercé contre eux depuis quelques semaines, avec cette nouvelle stratégie des forces de l’ordre qui consiste à les incarcérer chez eux.

"

OppositionIls entendent les prochains jours porter plainte contre le pouvoir pour ‘‘restriction de leurs libertés’’.

Une menace qui ne fait ni chaud, ni froid aux mis en cause. Ces derniers dénoncent d’ailleurs le manque de fondement à cette requête ‘’sans effet’’.

‘‘C’est une plainte qui est nulle et de nul effet’’, soutient d’emblée Aboubacar Sidiki Touré, chargé de communication du RPG Arc-en-ciel, qui s’empresse pour justifier sa thèse en ces termes : ‘‘Ce qui a amené à les mettre dans cette condition, c’est parce qu’ils n’ont pas voulu aussi respecter la loi, de toutes les façons’’.

‘’Depuis combien de semaines ils sont en train d’emmerder les populations de Conakry dans leurs activités quotidiennes à travers des manifestations illégales ? Ce n’est pas normal qu’on continue à perturber la vie des citoyens dans le désordre’’, tranche le communicant du parti au pouvoir.

Mady Bangoura, pour VisionGuinee.Info

00224 664 29 48 51/mady.bangoura@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

  1. C´est de la folie ou quoi. Ces gens se croient où? Dans la jungle?
    C´est très simple ça. Ils peuvent porter plainte, j´aurais voulu d´ailleurs qu´ils aient porter cette plainte a la cour pénale internationale. Je me refère aux propos de l´Honnorable Damaro Camara  » ils violent flagramment les lois de la République, donc il faut utiliser les forces de l´ordre, pour établir l´ordre dans le pays » ces gens là ont servi les dictatures (Conté), mais ils n´ont jamais parlé de lois, ni de l´Etat de droit, en l´occurence Céllou Dalein Diallo. S´il est démocrate, comme il le prétend, pourquoi n´a t-il pas démissionné quand le Pr. A.C avait été arbitrairement arrêté par le Régime conté dont il était un des barrons, quond arrête cette démagie politicienne. Personne n´est au dessus de la loi, s´ils violent les lois, ils seront punis en fonction de leur forfaiture. Espèce de bande de demagagogue.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info