Accueil » Politique » Alpha Condé s’autocritique : ‘’Nous sommes en retard par rapport à la période coloniale…’’

Alpha Condé s’autocritique : ‘’Nous sommes en retard par rapport à la période coloniale…’’

Le président de la République est-il un nostalgique de la période coloniale ? L’on sera tenté de répondre à l’affirmative. Lors d’une récente sortie médiatique, le Pr. Alpha Condé a déploré que le pays dont il dirige soit encore en retard. Pour lui, la Guinée, avec toutes ses potentialités, devrait être une puissance agricole depuis belle lurette.

"

Alpha conde‘’Nous avons les potentialités et nous savons comment faire’’, a-t-il dit.  Il ajoute que la Guinée a des cadres très compétents mais à côté de tout cela, souligne-t-il, il y a cette bureaucratie, avant de proposer de rendre plus libres et autonomes les cadres.

‘’Nous allons faire en sorte que leur budget soit directement affecté à eux et qu’ils ne soient plus bloqués par la bureaucratie du ministère. Voilà les réalités concrètes qui font que nous ne sommes pas ambitieux 2025’’, s’explique le président Condé.

Aux cadres du ministère de l’agriculture présents à Kindia lors du lancement de la campagne agricole, le chef de l’Etat assure que ‘’nous sommes en train de mettre les capacités des frigos à l’aéroport pour qu’on puisse exporter des mangues. Si je prends par exemple la région de Kindia, je me rappelle qu’on avait de grandes plantations où on produisait de belles roses Pourquoi plus maintenant ?’’, se demande-t-il.

Il ajoute en outre que :’’Nous sommes en retard par rapport à la période coloniale parce que nous avons régressé dans le domaine de l’agriculture’’. La preuve, illustre Alpha Condé, ‘’pendant la période coloniale, précisément en 1957 ; la Guinée exportait près de 200.000 tonnes de bananes et 40.000 tonnes d’ananas. Aujourd’hui où en est-on ?’’, s’interroge à nouveau le chef de l’Exécutif guinéen.

Mais, diagnostique le président de la République, ‘’ce qui nous retarde, c’est le manque d’imagination, d’audace et de soumission. Si nous voulons donc changer, il faut vous (les cadres) obliger dans l’administration’’.

A la ministre de l’agriculture Jacqueline Sultan, le Pr. Condé lance : ‘’Il faut sortir du manque d’imagination. Si vous êtes en retard, c’est parce que votre administration ne marche pas. Vos fonctionnaires sont paresseux parce que s’il n’y a pas d’argent, personne ne s’en occupe et s’il y a financement et qu’ils ne gagnent rien, ils ne s’en occupent pas.

Mais, promet-il, ‘’tout ça va finir nous avons déjà mis en place un conseil présidentiel composé de jeunes cadre venus des Etats-Unis et de Londres’’. Le numéro Un guinéen dit compter sur cette équipe qui mettra en place pour changer la donne au sein de l’administration : ‘’Ils vont m’aider à suivre tous les ministères, se targue-t-il. Parce que nous avons beaucoup de besoins mais notre capacité d’absorption est faible voilà l’incohérence’’, conclut le président de la République.

Aissatou Diallo, pour VisionGuinee.Info

00224 621 82 08 53/aissatougn561@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info