Accueil » Société » Remous sociaux à Kamsar : les actes de vandalisme ne resteront pas impunis (officiel)

Remous sociaux à Kamsar : les actes de vandalisme ne resteront pas impunis (officiel)

Depuis vendredi dernier, la sous-préfecture de Kamsar est en proue à des séries de violences dues à des réticences des populations contre l’épidémie d’Ebola. Ces émeutes ont causé d’importants dégâts matériels dans cette cité minière, devenue l’épicentre de la fièvre hémorragique virale.

"

kamsar1Lundi soir, sur les antennes des medias publics, le ministre de la sécurité a exprimé son regret sur les événements survenus à Kamsar, Coyah, Tanènè, Dubreka et Fria qui se sont soldés par des actes de vandalisme, destruction de biens matériels et de violences sur le personnel soignant

Ces remous sociaux interviennent malgré les mesures d’urgence sanitaire renforcée déclarée par le gouvernement dans le cadre de la lutte contre la maladie à virus Ebola.

Face à cette situation déplorable et inacceptable, selon Mahmoud Cissé, les autorités en charge de la justice et de la sécurité invitent les citoyens à la retenue de préserver les acquis déjà enregistrés.

En tout état de cause, ‘’tout acte de vandalisme, de violence et de destruction de biens fera l’objet de poursuites judiciaires et les auteurs seront jugés, condamnés à des peines de prison ferme sans préjudice des dommages et intérêt’’, a-t-il averti.

Sidy BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 628 32 85 65/sidy.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info