Accueil » Politique » Entre l’UFDG et l’UFR, le divorce est consommé…

Entre l’UFDG et l’UFR, le divorce est consommé…

Depuis le dernier passage du Président de l’UFR, Sidya Touré dans les Grandes gueules de la radio Espace Fm, ce qui a permis de clarifier les rapports entre l’UFR et l’UFDG, beaucoup de supputations, d’interprétations et de propos incohérents se tiennent dans le camp de l’UFDG.

"

Sidya DaleinRépondant à une question d’un journaliste sur une possible alliance entre les deux partis, si le scenario de 2010 se reproduisait en 2015, le fait que le Président Sidya Touré ait répondu, Non et Non, semble être perçu par certains responsables de l’UFDG comme si on avait signé l’arrêt de mort de leur parti. Le Président a pourtant éclairci une zone d’ombre : « l’UFR est l’UFR, l’UFDG est l’UFDG; nous sommes deux entités différentes. Pendant la campagne présidentielle, il n’y a pas de mouvance, il n’y a pas d’opposition, il n’y a que des candidats ».

Depuis cette annonce très logique du reste, les sorties médiatiques du Député Ousmane Gaoual, du porte-parole Sékou Chérif Fadiga nous donnent la preuve qu’il était temps et utile d’apporter ces précisions à certains de nos militants, qui n’étaient pas au courant de la fin de ces alliances électorales que nous avions eues avec l’UFDG.

C’est dommage et aberrant d’envoyer les discutions politiques à un niveau communautaire, mais c’est le dada de bien d’intellectuels de nos jours. Quand l’UFR s’est alliée à l’UFDG en 2010, était-ce parce qu’elle n’aimait pas les autres communautés ? Non ! Le choix que nous avions fait à l’UFR en 2010, nous l’avons entièrement assumé sans tenir compte de considérations ethniques ou régionalistes. Si le porte-parole de l’UFDG, Sékou Chérif Fadiga affirme sur les medias que la distance prise par l’UFR serait dans le contexte saugrenu qui consiste à dire, je cite : « Qu’un peulh ne peut pas avoir les suffrages des autres communautés, dans l’éventualité d’un second tour face à M. Alpha Condé », cela n’engage que lui. Cependant, nous sommes au regret de constater que ce haut responsable et non des moindres de l’UFDG réduit ainsi son parti à une seule communauté.

L’UFR étant un parti national et transversal, regroupant en son sein toutes les communautés et régions de la Guinée, nous avons alors cru faire une alliance avec un parti politique en 2010 qui est l’UFDG. Si aujourd’hui, nous avons indiqué à nos militants des quatre coins de la Guinée et de l’étranger, que cette alliance n’existe plus, quoi de plus normal ? Cela ne vaut pas à notre entendement, une telle levée de bouclier.

Nous estimons qu’au jour d’aujourd’hui, les guinéens ont compris où se situe le problème et ce qu’il faut pour se réconcilier entre eux et changer positivement ce pays.

Cellule Com. UFR

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

3 comments

  1. C’etait previsible, en homme bien eclairer ce n’est qu’une confirmation de notre vision des choses. Le defaut du guineen, c’est de prendre ses leaders pour des prophetes en les suivants betement. La jeunesse guineenne ne comprend pas qu’elle peut prendre le volant de son destin en main. Ses opposants nous ont trop manipulés, Tués, blaissées avec parfois des cicatrices a vie, pour de maigres resultats, nous sommes devenus des apats pour attaper des poissons. J’ai vue dans des pays ou des jeunes de 25ans sont deputés a l’Assemblee Nationale. Jeunes de Guinee levons nous, ouvrons les yeux, sinon le bateau dans lequel nous menent ses leaders politiques nous envois directement en noyade. Jeunes de Guinee, apprenons a nous reconnaitre en tant que guineen pas en tant que malinke, soussou, guerze ou peul. La Guinee nous appartient. Wa Salam.

    • Kanté Mohamed Lamine

      oui mon ami tu a parfaitement raison mai tu doit comprendre une chose la jeunesse guinéenne est plein en retard, cela est due au manque de formation et dégradation du taux alphabétisation raison pour laquelle ces jeune pense que sans ces vieux qu’ont peut pas y avancé
      donc j’invite tous les guinéen a apprendre pour mieux connaitre le besoin des guinéen
      vive la jeunesse guinéenne
      vive la guinéenne
      vive la formation de la jeunesse guinéenne

  2. simon lemagicien

    ou est l’amour de l’ufdg pr la guinee?et notamment cellou Dalein,le desir de changement doit-il forcement passer par l’arrivée au pouvoir de Dalein ?je reste sceptik ladessus et pr cause ds les grandes democraties un candidat tente sa chance une fois et en fonction du resultat(en cas de victoire il devient le candidat naturel de sa famille politik ou au cas contraire une chance est donnée a un autre car l’interet du parti prime sur celui de l’individu) or les 3 principaux partis de l’opposition(ufdg,ufr et pdn ds l’ordre de grandeur)se réclament tous du courant liberal des lors prkoi ne pas fusionner et designer un autre candidat pr 2015 ki ne soit celui de 2010 en l’occurrence dalein ki a deja tenté sa chance?(voir le cas americain et anglais ds une moindre mesure).Il n’ ya eu k’un seul hom de conviction en afrik Mandela ,les restes sont des imposteurs.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info