Accueil » Politique » Aboubacar Sylla, sur le déroulement du dialogue: ‘’Je suis extrêmement inquiet…’’

Aboubacar Sylla, sur le déroulement du dialogue: ‘’Je suis extrêmement inquiet…’’

Moins de 24 heures après l’ouverture du dialogue politique interguinéen, le porte-parole de l’opposition se dit extrêmement inquiet et pessimiste. Le député Aboubacar Sylla pointe du doigt le camp d’en-face qui, selon lui, campe sur ses positions et ne veut nullement pas lâcher du lest.

"

oppositionL’environnement dans lequel se déroule le dialogue n’est pas rassurant, a-t-il déclaré vendredi matin. Parce que, explique le porte-parole de l’opposition, ‘’nous avons en face de nous une délégation de la mouvance présidentielle composée de personnes qui sont un peu agressives, crispées sur leurs positions’’.

Face à cette situation, souligne-t-il, ‘’nous avons l’impression que cette délégation n’est pas tellement prête à ce qu’il y ait un accord politique’’ autour de la table. La preuve, assure Aboubacar Camara, lors de l’ouverture du dialogue, jeudi, ‘’nous avons discuté pendant 4 heures de temps de l’unique question préjudicielle pour qu’on décide d’annuler une simple proposition de la CENI qui n’a pas été entériné par un décret présidentiel. Imaginez ce qui va se passer lorsqu’on va arriver au niveau des questions aussi sensibles que la CENI le fichier électoral et les délégations spéciales’’.

Personnellement, confie le député à une radio locale, ‘’je suis extrêmement inquiet et très pessimiste parce que nous avons en face de nous des personnes qui veulent gagner certainement leurs galons dans l’intransigeance’’. Or, rappelle l’honorable Sylla, ‘’lorsqu’on décide d’aller au dialogue c’est parce qu’on a accepté de s’ouvrir et faire des compromis. Mais si on reste ferme sur ses positions, le dialogue devient tout simplement une opération de communication pour faire croire à l’opinion nationale et internationale que ce gouvernement est ouvert’’.

Pour Aboubacar Sylla, le pouvoir a joué la montre avant d’ouvrir le dialogue afin de décrisper la crise : ‘’Depuis plus de six mois, nous étions d’accord pour aller au dialogue sans aucun préalable. Nous avons eu des préalables après la publication du calendrier électoral de discorde le 10 mars par la CENI’’.

Aujourd’hui, craint le porte-parole de l’opposition, ‘’nous sommes à un dialogue où tout semble avoir été déjà verrouillé. Nous avons dit hier (jeudi) qu’il n’est pas question d’aller au dialogue proprement dit avant que la question préjudicielle ne soit purgée. Autrement dit que le chronogramme publié par la CENI le 10 mars soit purement et simplement annulé pour nous allions sur un terrain vierge et discuter de cette question essentielle’’.

Pour soutenir son argumentaire, l’opposition affirme que le calendrier électoral publié par la CENI n’a pas pour vocation de fixer la date des élections. ‘’Il revient au président de la République de convoquer le corps électoral par proposition de la commission électorale. Mais comme la proposition de la CENI viole la constitution, le code électoral et les accords politiques, il faut annuler le chronogramme concernant les communales pour donner la possibilité à un dialogue de s’ouvrir des questions de fond’’.

Les opposants au régime d’Alpha Condé disent mener le combat pour que la présidentielle se déroule dans les conditions de transparence et d’équité. C’est pourquoi, signale Aboubacar Sylla, ‘’nous avons estimé que les délégations spéciales et conseillers communaux nommés sont des leviers sur lesquels le pouvoir peut s’appuyer pour organiser une fraude et faucher les résultats de vote qui ne seraient pas conformes à la vérité des urnes’’.

Vendredi, sous l’égide de la communauté internationale, l’opposition et la mouvance se sont retrouvées à nouveau dans la salle des actes du palais du peuple. Reste à savoir si à la fin de la journée, les deux camps politiques auront pu accorder leur violon sur la question préjudicielle exigée par les opposants.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 90 54 16/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info