Accueil » Politique » Loi sur le maintien de l’ordre : Baidy Aribot met en garde les députés de la mouvance

Loi sur le maintien de l’ordre : Baidy Aribot met en garde les députés de la mouvance

L’adoption de la loi relative au maintien de l’ordre à l’Assemblée nationale autorisant les forces de l’ordre à tirer sur des manifestants continue de susciter les débats. Approché par nos soins, Baidy Aribot, député de l’opposition a déploré l’adoption d’une telle loi tant un pays qui veut démocratique.

"

Baidy 1Cette loi n’a pas sa raison d’être, estime le secrétaire de l’assemblée nationale qui précise que la Guinée disposait d’une loi en matière de maintien de l’ordre. ‘’Je pense qu’on a déjà une loi sur le maintien de l’ordre. On n’a pas besoin de durcir encore les dispositifs liés au maintien de l’ordre dans notre pays’’, soutient l’opposant Baidy Aribot, dans un entretien exclusif qu’il a accordé à VisionGuinee.

L’ancien ministre de la Jeunesse met en garde les députés de la mouvance qui ont adopté cette loi à l’absence de l’opposition républicaine qui boycotte les activités de l’assemblée nationale : ‘’Que ces députés qui ont voté cette loi sachent que la terre tourne. Hier, quand ils étaient dans l’opposition, ils ont crié haut et fort contre la loi anti-casse. Mais aujourd’hui, ils ont voté une loi qui autorise l’usage de la force de manière disproportionnée durant les manifestations. Qu’ils sachent aussi qu’un jour viendra, ils vont quitter le parlement et que cette même loi peut-être utilisée contre eux’’, prévient-t-il.

Les mêmes députés, ajoute-t-il, doivent que la situation politique guinéenne est en mouvement et que ‘’tout peut arriver par la suite’’. En tant que républicain et démocrate, souligne Baidy Aribot, ‘’je pense qu’une telle loi ne devrait pas être adoptée à l’absence de l’opposition. Donc, les députés de la mouvance ne devraient pas profiter d’une situation conjoncturelle de crie politique pour faire passer des lois’’.

Très remonté, le député de la circonscription électorale de Kaloum estime que la nouvelle loi sur le maintien de l’ordre ne va pas tout dans le ‘’sens du renforcement de la démocratie’’ en Guinée. A l’en croire, au lieu de créer une loi donnant un feu vert aux forces de l’ordre, ‘’l’Assemblée nationale devrait plutôt s’atteler à mettre en place des lois qui renforcent la crédibilité de notre démocratie’’.

Il s’agit notamment, indique-t-il, de lois renforçant l’impartialité de la CENI d’être plus en plus impartiale ou encore d’autres qui pourraient garantir la neutralité des les agents de l’administration publique dans le processus électoral pour que ces derniers puissent pas influencer les résultats des élections.

Sidy BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 628 32 85 65/sidy.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info