Accueil » Politique » Fodé Oussou Fofana se fâche : ‘’J’ai honte pour mon pays…’’

Fodé Oussou Fofana se fâche : ‘’J’ai honte pour mon pays…’’

Si autour de la table, on s’est rendu compte que le chronogramme élaboré par la CENI ne respecte pas la loi et qu’on s’accorde à l’annuler, la commission électorale ne devrait pas y trouver un inconvénient’’. Tels sont les propos du député de l’opposition Fodé Oussou Fofana, qui réagissait ainsi samedi soir, au terme de troisième journée de dialogue au Palais du peuple. 

"
Dr. Fodé Oussou Fofana, Président du Groupe parlementaire des Libéraux Démocrates

Dr. Fodé Oussou Fofana, Président du Groupe parlementaire des Libéraux Démocrates

Il assure que la commission électorale ne doit, à aucun cas, s’arroser le droit de dire aux acteurs politiques de trouver une nouvelle date avant d’annuler ola première qui prévoit les communales en mars 2016. ‘’Il ne faut pas qu’on défende l’indéfendable. Moi, j’ai honte pour mon pays. On est en train de se faire ridiculiser devant la communauté internationale mais au moins, le peuple de Guinée sait réellement qui veut dialoguer et qui ne veut pas’’.

A l’opposition, martèle le vice-président de l’UFDG, ‘’on sait que Bakary Fofana (patron de la commission électorale) reçoit des ordres d’Alpha Condé. Même si le dialogue nous donne des conclusions, il est télécommandé par la présidence. Ça veut dire que si la présidence ne veut pas qu’on annule le chronogramme, il ne sera pas annulé quoi qu’on fasse’’.

La preuve, assure le député Fodé Oussou Fofana, ‘’la CENI n’a pas respecté l’accord obtenu par les acteurs politiques réunis au Palais du peuple’’. Or, conteste-t-il, ‘’elle ne peut pas aller au-delà des accords politiques. Mais si elle le fait sans être inquiétée, c’est parce qu’elle a le soutien de M. Alpha Condé. C’est lui seul qui donne les instructions à la CENI’’.

A cause du nouveau blocage né suite à la demande de l’opposition de recevoir un acte de la commission électorale qui atteste l’annulation de son chronogramme, le dialogue est reporté à lundi. Le temps de permettre à chacune des parties prenantes de réfléchir sur la question, indique-t-on.

Mais pour le président du groupe parlementaire « Libéral-Démocrate » dit que l’opposition est prête même ce dimanche pour la poursuite des débats: ‘’La seule chose qu’on demande avant d’aborder les questions de fond, c’est d’annuler le chronogramme électoral parce que la CENI ne peut pas imposer sa volonté sur les acteurs politiques. L’opposition n’a jamais dit qu’on a un problème avec la date pour l’élection présidentielle. On a dit qu’on n’organisera pas la présidentielle sans les communales’’, souligne l’honorable Fofana, au bout du fil.

Pour l’opposant, il faut trouver une date censuelle avant le 11 octobre pour organiser les communales. ‘’Si le gouvernement est resté depuis 2010 sans organiser les élections communales en mettant en place des délégations spéciales, mais qu’il nous dise pourquoi il ne l’a pas fait tout ce temps’’, exige le vice-président de l’UFDG, qui tient à préciser que la nouvelle date des élections communales devrait cependant être située entre juillet et octobre 2015.

Aissatou Diallo, pour VisionGuinee.Info

00224 621 82 03 58/aissatou.diallo@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info