Accueil » Société » L’épouse du ministre Makanéra poursuivie en justice pour ‘‘escroquerie’’

L’épouse du ministre Makanéra poursuivie en justice pour ‘‘escroquerie’’

Décidément, l’épouse du ministre Alhousseiny Makanéra Kaké de la Communication est en passe de ravir la vedette à son mari en termes d’écho médiatique qu’elle s’attire depuis ces derniers temps. Après son présumé détournement d’une importante somme d’argent dédiée à la riposte à Ebola, dame Emilie Koïvogui est encore ensevelie dans un sale drap.

"

MakaneraIl lui est reproché une présumée affaire d’escroquerie, après s’être engagée à faire libérer un capitaine de l’armée sous caution. L’information a été filée par la sœur de l’officier en taule, à nos confrères de la radio Espace FM qui en ont fait écho dans leur émission Espace Expression de ce mardi 23 juin.

A en croire la plaignante, le deal conclu entre sa famille et la commerçante reconvertie en gracieuse remonte en 2010, lorsque le jeune officier Marcel Guilavogui, soupçonné d’avoir une implication dans les massacres du 28 septembre 2009, a été interpellé et fait prisonnier sous la transition version Sékouba Konaté. Depuis, le capitaine Marcel croupit sous les verrous de la Maison centrale de Conakry.

Ayant mené sans succès plusieurs démarches pour la libération du leur, les parents du jeune officier ont décidé de mettre ses biens à la disposition de Mme Makanéra, afin d’obtenir sa libération. Notamment 8 parcelles, dont 6 à Mandiana et 2 autres à Kagbélen à elle cédées, pour une valeur marchande de plus de 400 millions de francs.

Toute chose qui n’a pas produit d’effet escompté et qui a motivé l’assignation au TPI de Dixinn de dame Emilie par la famille Guilavogui. L’ouverture de son procès est annoncée pour ce mardi.

En attendant que sa culpabilité ne soit établie ou non, la question qui taraude les lèvres est de savoir de quoi Emilie est-elle forte pour s’engager à sortir un détenu arrêté pour une affaire à la dimension du massacre du 28 septembre 2009.

Mady Bangoura, pour VisionGuinee.Info

00224 664 29 48 51/mady.bangoura@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

  1. Blancherie Didier

    Bon, OK, la femme du ministre sera jugée…Pour le moment, tant que sa culpabilité n’est pas démontrée elle est présumée innocente….car c’est la Loi….mais que vient faire son mari dans cette affaire, et pourquoi devrait-il être « éclaboussé » par cela……Votre article est du genre « ragot de maquis » plutôt que de l' »information » digne de ce nom….!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info