Accueil » Politique » Blocage politique : le député Damaro Camara accuse l’opposition

Blocage politique : le député Damaro Camara accuse l’opposition

Mouvance et opposition se sont quittées vendredi à queue de poisson, faute d’un consensus autour de la reforme de la commission électorale nationale indépendante. Le député Damaro Camara, président du groupe parlementaire Rpg Arc-en-ciel assure que camp politique a fourni des efforts pour parvenir à un consensus.

Honorable Amadou Damaro Camara

Honorable Amadou Damaro Camara

‘’L’opposition a demandé la suspension des activités de la CENI relative au chronogramme en sa partie élections communales, nous y avons accédé mais cela n’a suffit à l’opposition’’, souligne l’honorable Damaro Camara.

Et de poursuivre : ‘’Elle a ensuite demandé l’annulation du chronogramme, nous y avons encore accédé’’.  Autour de la table, affirme le député de la mouvance, ‘’nous avons voulu parler des délégations spéciales, ils (les opposants, ndlr) nous ont dit d’évacuer la question parce qu’elle est prématurée’’.

Ce n’est pas tout, estime-t-il. ‘’Nous avons parlé du calendrier électoral au deuxième point du dialogue, ils ont proposé la tenue des communales le 30 août, c’est-à-dire que le 1er du mois prochain, le président de la République doit prendre un décret pour convoquer les électeurs aux urnes sans listes électorales, sans moyens logistiques, etc. Mais pour quelqu’un qui a l’amour du pays, on n’a pas accepté cette proposition’’, a reconnu le président du groupe parlementaire Rpg Arc-en-ciel.

‘’Hier (jeudi), on a parlé du fichier électoral et posé toutes les questions à la CENI, l’opposition a dit qu’il n’y a pas suffisamment de filtres pour la rassurer’’.  En réponse, la mouvance leur a demandé de faire d’autres propositions outre que celles de la CENI. Tout ça, tire-t-il au clair, ‘’c’est parce que la volonté de la mouvance est d’avoir des élections transparentes et un fichier électoral crédible’’. Malgré tout, l’opposition a suspendu sa participation aux négociations en attendant, dit-elle, de percevoir des signaux et consistants de la volonté de la mouvance présidentielle d’aller à un vrai dialogue.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 90 54 16/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info