Accueil » Politique » Fodé Oussou Fofana : ‘’l’opposition a bien fait de quitter le dialogue’’

Fodé Oussou Fofana : ‘’l’opposition a bien fait de quitter le dialogue’’

Vendredi, 26 juin 2015, mouvance et opposition se sont quittées à queue de poisson au Palais du peuple. Aboubacar Sylla, le porte-parole de l’opposition avait annoncé le retrait de son camp politique, faute de consensus sur la plupart des questions abordées autour de la table.

"
Fodé Oussou Fofana

Fodé Oussou Fofana

‘’Nous avons décidé de suspendre notre participation au dialogue qui, pratiquement n’en est pas un. C’est tout simplement la juxtaposition de deux monologues’’, avait déclaré le député de l’UFDG, devant de nombreux journalistes.

Pointant du doigt le camp d’en-face, Aboubacar Sylla assure que : ‘’La mouvance présidentielle ne fait que faire de l’obstruction, du blocage en rejetant systématiquement nos demandes et refuse parfois même qu’il y ait un débat sérieux autour de nos revendications et propositions’’.

Le porte-parole de l’opposition accusait aussi la délégation de la mouvance de tourner en dérision les négociations. ‘’C’est un dialogue où la mouvance présidentielle fait preuve d’une arrogance et d’un mépris souverain. Nous avons dit que nous n’allons pas prêter le flanc à cette situation et décider de quitter la table de discussions parce qu’il ne s’agit pas d’un dialogue’’.

En conséquence, l’opposition a décidé de suspendre sa participation aux pourparlers jusqu’à ce que, selon l’honorable Aboubacar Sylla, elle perçoive des signaux consistants de la volonté de la mouvance présidentielle d’aller à un vrai dialogue’’.

Interrogé par VisionGuinee, le vice-président de l’UFDG a salué la décision prise par ses pairs : ‘’L’opposition a bien fait de quitter le dialogue’’, s’est réjoui Fodé Oussou Fofana, au bout du fil. ‘’Parce qu’on a constaté que ce dialogue n’a pas d’avenir. C’est un dialogue qui n’arrange pas du tout’’, a-t-il estimé.

‘’Nous allons nous retrouver en début de semaine pour le compte rendu afin que nous tirions une conclusion et décider ce qu’il faut faire. Pour l’instant on a quitté les négociations et c’est la meilleure des choses’’, a-t-il insisté

Le ministre de la Justice, Cheick Sako, président du cadre de dialogue admet le blocage du dialogue : ‘On a essayé de rapprocher les points de vue puisque nous assurons la neutralité dans ce dialogue, les collègues du gouvernement et moi, on n’y est pas arrivé. Donc, j’ai suspendu la séance pour une reprise pour lundi à 14 heures’’, a-t-il indiqué à la presse, ajoutant que : ‘’Nous sommes condamnés à dialoguer dans ce pays. Il faut que cela soit clair pour tout le monde, tant pis pour les apprentis sorciers’’.

Aissatou Diallo, pour VisionGuinee.Info

00224 621 85 03 58/aissatou.diallo@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

  1. chér l’oppotion il faux k’on sé réprend les manifestation populair.paské alpha condé n’est pa un homme des dialogue et il n’est sé jamais’bah oury la dit .alpha condé est dangéreux pour sa nation.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info