Accueil » Libre opinion » Droit de réponse de Baadiko Bah de l’UFD

Droit de réponse de Baadiko Bah de l’UFD

Suite à un article rédigé par Boussouriou Doumba paru le 30 juin 2015 sur votre site visionguinee.info, nous avons été désagréablement surpris de constater que ce rédacteur pour des motivations qui lui sont propres, affirme sans gêne que « Le président de l’Union des forces démocratiques (UFD) prône un coup d’Etat pour l’alternance politique ».

"

 droit de reponsePire il prête des propos à Mr Baadikko qui selon lui, aurait expliqué « Pourquoi il faut un coup d’Etat en Guinée ». L’ouverture et la fermeture des guillemets montrent clairement que ce rédacteur lui attribue ces propos. Nous protestons avec vigueur contre ces affirmations fallacieuses, qui proviennent de l’imagination et du fantasme d’un soit disant journaliste à la recherche effrénée d’audience. Nous tenons à signaler que ces propos sont totalement faux car inventés de toutes pièces par son auteur.

Quand un rédacteur se substitue à l’auteur, pour lui prêter des déclarations, sinon plus grave encore, de fausses citations, ceci relève de la mauvaise foi, de la manipulation des lecteurs, du manque d’éthique et de professionnalisme.

Nous tenons à rappeler à l’opinion nationale et internationale que nous sommes un parti démocratique et légaliste. Nous n’avons jamais cautionné et nous ne cautionnerons jamais la prise du pouvoir ni par les armes, ni par quelques moyens illégaux que ce soit. Dans les statuts de l’UFD, il est clairement écrit que nous sommes contre la prise du pouvoir par les armes ; car nous estimons que cela ne résoudra pas le problème de la Guinée. C’est le moment de rappeler que lors de la prise du pouvoir par le CNDD en 2008, nous étions l’un des rares partis, sinon le seul à ne pas avoir mis pieds au camp Alfa Yaya.

Dans la déclaration du président Baadikko, il a été très clair : « tous les changements se sont fait par des coups d’Etat et les coups d’Etats, c’est la continuation du même système et IL FAUT EN SORTIR. Car, c’est le système qui se reproduit indéfiniment à travers des coups de force plus ou moins sanglants ».

Mais pour des objectifs inavoués, le sieur a passé cette phrase en sourdine. Nous n’avons fait qu’établir des faits. Depuis l’indépendance de la Guinée jusqu’à nos jours et nous avons expliqué comment les changements de régimes se sont effectués et quelles en sont les causes. C’est pourquoi à la fin nous avons proposé une conférence Nationale – Vérité – Justice – Réconciliation. Qui pour nous est la solution incontournable pour régler définitivement le problème de la gouvernance démocratique en guinée et sortir une bonne fois pour toute du cycle de violence qu’a connu notre pays depuis plus de 50 ans.

Nous exigeons, conformément à la loi que le rédacteur de l’article ainsi que l’administrateur du site prennent leurs responsabilités pour corriger ce tord, en rapportant les fait tels qu’ils sont et en retirant l’article incriminé. Nous les invitons à relire la déclaration (dont copie jointe) et à se procurer de l’audio de l’émission dont ils font référence. Enfin, nous leur demandons de les exploiter de façon plus professionnelle. Faute de quoi nous n’auront pas d’autre choix que de recourir aux moyens de droit.

Cellule de communication de l’UFD

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info