Accueil » Politique » L’ancien boxeur Béa Diallo dit ses vérités à Alpha Condé et à l’opposition

L’ancien boxeur Béa Diallo dit ses vérités à Alpha Condé et à l’opposition

Député bruxellois d’origine guinéenne Béa Diallo veut jouer le rôle d’intermédiaire entre la classe politique pour résoudre la crise guinéenne. Pour y arriver, il demande au président Alpha Condé de se mettre au dessus de la mêlée.

"

bea diallo‘’J’entends d’un coté l’opposition et de l’autre coté la majorité présidentielle. On essaie de faire un contrebalancé entre les deux et de faire une proposition équitable. Si effectivement, il y a l’un des deux qui, à un moment donné, fait de la résistance, en tant que responsables de la société civile, on pourra lui dire qu’il joue un mauvais rôle. C’est ce rôle que nous voulons jouer, être des médiateurs réels entre les deux différents partis politiques qui sont sur le terrain’’, a déclaré lundi le fondateur du Mouvement Guinée Nouvelle.

Pour l’ancien champion de boxe, la démarche qu’une opposition doit adopter dans un pays doit être constructive. ‘’Je ne reproche pas à l’opposition d’être une mauvaise opposition. Non! Je pense qu’il y a tout un travail qui a été fait. Mais je demande l’opposition, à un moment donné, par rapport à ce qui se passe aujourd’hui en Guinée de prendre ses responsabilités. Il faut qu’elle dise, essayons de s’asseoir et de discuter’’, a indiqué Bea Diallo sur une radio locale.

A un moment donné, a-t-il renchéri, il faut que les opposants prennent conscience que la Guinée n’avance pas et que pour qu’elle puisse avancer, il nous faut une opposition constructive.

Il est aussi important, dit-il, que la majorité présidentielle soit ouverte au discours. ‘’Si l’opposition va dans la rues, elle ne va pas pour rien. C’est parce que de l’autre coté, ils sont fermé au discours’’.

A côté de la mouvance et de l’opposition, mentionne Béa Diallo, ‘’il faut qu’Alpha Condé prenne conscience que le dialogue est important. Le discours qu’il doit tenir doit être le président de tous les guinéens’’. Car, enseigne-t-il, ‘’on ne doit pas être le président des guinéens qui nous flattent ou des guinéens qui sont juste en train de dire que vous êtes le meilleur et le plus beau’’

En tant que chef de l’Etat, souligne le député belge, ‘’il faut entendre aussi les guinéens qui ne sont pas contents, qui sont en difficulté, qui ne comprennent pas la politique qui est menée’’.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 905 416/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

  1. N’importe quoi, si tu n’à rien à parler mieux vaut se taire.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info