Accueil » Société » Dossier du 28 septembre : le retour de Dadis Camara ne sera pas aussi simple qu’il le pensait

Dossier du 28 septembre : le retour de Dadis Camara ne sera pas aussi simple qu’il le pensait

Depuis que le capitaine Moussa Dadis Camara a annoncé sa candidature à la future élection présidentielle et a officialisé son alliance avec Celou Dalein Diallo, la Guinée Conakry se réveille, hantée par les fantômes des 157 personnes massacrées le 28 septembre 2009 au stade de Conakry.

dadis capitaineOu du moins, on peut se demander s’il y a un lien de causalité entre la volonté de l’ex-chef de la junte guinéenne de retourner au pays pour prendre part aux futures élections et le déplacement d’une mission d’experts des Nations unies. Ou encore celui de la procureure de la Cour pénale internationale (CPI), Fatou Bensouda, dans la même période, à Conakry.

En tout cas, il est fort important de constater que Fatou Bensouda, en particulier, s’est rendue du 2 au 3 juillet 2015 dans une Guinée où le contexte politique reste très tendu. Sur l’objet de cette visite, elle a estimé qu’il s’agissait de « faire le point sur l’enquête judiciaire concernant les crimes du 28 septembre (2009), menée par les autorités guinéennes, conformément à leur obligation première de poursuivre et de juger les auteurs des crimes relevant de la compétence de la CPI ». L’objectif étant de s’assurer que les élections vont bien se dérouler et que les parties prenantes s’abstiendront de violences.

La mission de Fatou Bensouda était donc simple : faire l’état des lieux du dossier du massacre et attirer l’attention des autorités guinéennes, des partis politiques et des divers protagonistes politiques sur l’impérieuse nécessité de proscrire la violence qui a pignon sur rue au pays de Sékou Touré.

En effet, depuis le décès de Lansana Conté, la politique reste un vecteur de violences extrêmes en Guinée. Que la CPI rappelle à chacun des acteurs, ses obligations et responsabilités, est donc une très bonne chose. Et ce, d’autant plus que le calendrier électoral divise toujours le pouvoir et l’opposition en Guinée. En rappel, l’opposition conteste le calendrier électoral prévoyant une présidentielle en octobre et des locales en mars 2016. Elle est plutôt pour que les locales précèdent la présidentielle. Cette contestation a été marquée depuis avril dernier par des manifestations qui se sont soldées par plusieurs morts et des dizaines de blessés.

La CPI pourrait renforcer le pouvoir de Condé

Cela dit, entre 2009 et 2015, six ans se sont écoulés. Ni la justice internationale, ni la justice guinéenne n’ont pu faire la lumière sur les évènements du 28 septembre à Conakry. C’est dire que la visite de la procureure Bensouda à cet instant en Guinée, pourrait donner lieu à bien des interprétations par les parties. Car elle intervient quelques jours seulement après l’annonce de la candidature de Dadis Camara. Le pouvoir du Pr Alpha Condé est-il à la manœuvre ?

En tout cas, une telle visite est pour le moins pain bénit pour le Pr Condé. De fait, la CPI pourrait renforcer le pouvoir de Condé, en cassant le tandem Dadis-Diallo qui s’annonce comme une coalition de taille à même de faire trembler le président Condé. Depuis son arrivée au pouvoir, on a le sentiment que le Pr Condé a tout fait pour ne pas importuner Dadis Camara, aux fins de ne pas se mettre à dos une grande partie de la Guinée forestière. Pour contrer l’alliance Dadis-Diallo, il cherchera certainement des noises à l’ex-chef de la junte militaire.

Bref, l’évolution du dossier du 28 septembre 2009 vient rappeler au capitaine Dadis Camara que son retour en Guinée Conakry ne sera pas aussi simple qu’il le pensait. Et que pour continuer à nourrir des ambitions présidentielles, il lui faudra d’abord répondre de ses actes devant la justice de son pays.

Michel NANA, dans Le Pays

*Le titre est de la rédaction de VisionGuinee ©

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

9 comments

  1. Dadis n’a pas un électorat aussi important comme on le fait croire.Il n’est ni plus ni moins qu’un phénomène médiatique

  2. Dadis est prêt à répondre devant la justice de son pays,donc qu’on le laisse regagner son pays.Nous avions les informations sur Ouaga ce matin, le pouvoir Condé est entrain de manœuvres du pouvoir Condé mais je rappelle au Président qu’il perdra facilement les élections d’Octobre 2015 s’il s’attaque à Dadis maintenant.Ce qui serait grave pour vous Mr le Président c’est lorsque vous tentez de disqualifier Dadis de la course présidentielle en utilisant le dossier du 28 Septembre comme nous constatons ces dernières semaines,les Patriotes de Guinée vous tiennent à l’œil.

    • Mr Camara,c’est très facile de faire la grande gueule sur le net mais sur le terrain,la réalité sera toute autre.Cette audition de Dadis,qui n’est á ce stade qu’une rumeur est en train de troubler ton sommeil.Alliance ou pas,le Pr Alpha Condé sera réelu dès le premier tour.Le barrage kaléta est un bilan élogieux et son résultat est visible sur le terrain sans démagogie donc seul ce bilan élogieux peut lui faire élire sans mentionner les autres réalisations

  3. Ce Camara, si Dadis revient c’est pour aller en prison en attendant son jugement. Et après son jugement le temps de finir de purger sa peine et être un candidat ensuite sera trop tard pour lui. Il faut même pas rêver que ses massacres resteront impunis. Prenez exemple sur la côte d’ivoire et son Laurent Gbago.

    • Mon amis tu as des déclarations apatrides,tu n’es ni juge ni avocat,met de l’eau dans ton vin tu n’es pas patriote, on a qu’a le laisser venir lui même il le dis qu’il veux passer derrière la barre tout comme ceux qui qui étaient au stade ce jour

  4. On aura tout vu dans ce pays

    Chapeau au RPG et a son chef qui nous ont montrer au fil du temps leur maitrise de Machiavel. La seule chose qui a compter c’est la victoire et cela par tout les moins, Pine, Guekedou, Forecariah, empoisenement du stade, massacres des forces vives dans le meme stade, retournement de situation envers le proteger Ddais…pan pan pan. Ils n’ont pas chercher a resoudre quoi que sa soit mais a devenir des titres vides de sens et des manipulateurs a carrure internationale, reussissant a activer des hommes et femmes de pailles comme la belle Fatou, le menteur Tony Blaire, l’arnaqueur Bernard le doux jumeaux mais blanc d’Alpha le parisien.
    Encore chapeau aux apprentis sorciers qui veulent nous peindrent des images autres que celle que nos cervelles atardees captes. Aux enfants de ces apprentis sorciers qui mordent tout intervenant dans le sens inverses des grandioses visions du grand profossor de la Sorbono, opposant histerique. Continuer a nous aboyer dessus pour montrer votre virilite…pan pan pan

  5. Dadis est juste un gros con qui ne changera jamais.A sa place,je n’aurais jamais parler d’alliance pour m’attiser des rivalités politiques sans être rentré au pays et prendre le contrôle de mon parti.Ce type pour lequel qu’avais beaucoup d’admiration m’a totalement déçu pour ses habituelles décisions irréfléchies.Je croyais qu’on pouvait compter sur lui dans le futur.Mais,je suis désormais convaincu que ce gros con,n’ira jamais de l’avant.Maintenant,il s’est laissé tromper par cellou dalein qui vient organiser des battages médiatiques juste autour d’un projet de rapprochement dont les termes ne sont pas connus et les instances des deux partis non consultées.Ba,qu’il s’attende à toutes sortes de souci que peut lui créer le pouvoir en place.Si on accusait le pouvoir de l’avoir protégé,maintenant,il ne bénéficiera d’aucune protection et le pouvoir est complètement capable de l’écraser avec le soutien de toute la communauté internationale qui voit en lui le 1er responsable des massacres du 28 septembre.
    DADIS EST JUSTE UN CON, TRÈS IRRÉFLÉCHI!!!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info