Accueil » Société » Enquête sur l’affaire du 28 septembre : Dadis Camara face aux juges, mercredi

Enquête sur l’affaire du 28 septembre : Dadis Camara face aux juges, mercredi

Les évènements s’accélèrent pour Dadis Camara. L’ancien chef de la junte guinéenne devrait être entendu mercredi 8 juillet par les juges en charge de l’enquête sur l’affaire du 28 septembre 2009. Un massacre qui a secoué la Guinée et pour lequel une quinzaine de personnes ont déjà été mise en examen. Les juges sont arrivés à Ouagadougou. Ils veulent entendre l’ex-chef de la junte. On ne sait pas encore s’il sera ou non mis en examen à l’issue des auditions.

"

Moussa dadis camara armée guinéenneIl y a un an Moussa Dadis Camara était auditionné par des juges burkinabè agissant à la demande de Conakry. Cette fois-ci, les magistrats guinéens ont fait eux même le déplacement.

Ils comptent bien entendre l’ex-chef de la junte sur le fond du dossier. C’est-à-dire sur son rôle dans les évènements du 28 septembre 2009 et des jours qui ont suivi. Dans cette enquête, les juges ont déjà recueilli des centaines de témoignages au cours d’une longue instruction qui n’a cessé de progresser au fil du temps, selon la Cour pénale internationale.

15 personnes ont d’ailleurs été mises en examen. Dadis Camara connaitra-t-il le même sort ? La question est d’autant plus importante qu’il souhaite se présenter à l’élection présidentielle d’octobre prochain, et ne pourra le faire que si la justice l’épargne.

Les membres de sa formation politique sont d’ores et déjà montés au créneau dénonçant une manœuvre destinée à l’empêcher de se présenter à l’élection. C’est oublier un peu vite que l’ancien numéro un du CNDD a exprimé en juin sur RFI son souhait d’être entendu par la justice et de faire toute la lumière sur son rôle dans le massacre du 28 septembre.

Depuis ce massacre, Moussa Dadis Camara n’a cessé de clamer son innocence et de rejeter la responsabilité sur son ancien aide de camp, Toumba Diakité.

Par RFI

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

  1. Oui pauvre Guinée tu me fait pitié,nous avions compris que la Justice guinéenne est sous ordre,elle n’est pas du tout indépendante,comment se fait t-il que tout s’accélère dans le dossier du 28 septembre depuis l’annonce de la Candidature de Dadis aux élections présentielles de cette année le 11 mai dernier? Dans l’espace d’un mois 10 jours on va d’inculpation en inculpation et aujourd’hui ces juges téléguidés sont à Ouaga sur ordre d’Aplha Condé et sa complice de CPI Mme Bensouda pour écouter de nouveau Dadis qui se prépare pour rentrer dans son pays natal,mais on les met en garde contre toute manœuvres politicienne,si Alpha Condé écarte Dadis de la course présidentielle cette année il nous trouvera sur son chemin,c’est l’exclusion qui est à la base des faux problèmes en Afrique,n’optez pas pour ça Mr le Prof Président sinon vous assumerez seul les conséquences. En tout état de cause continuez avec votre stratégie d’exclusion,à notre tour nous utiliserons une stratégie démocratique pour mettre fin à vos ignobles ambitions,Sékoutoureya va vous échapper cette année cher Prof.Nous allons y travailler activement pour sauver ce Pays dans les mains de ces Ethno-politiciens corrompus.Réveillez vous Patriotes de Guinée,le Pays a besoin de vous maintenant !!! Qui vivra verra !!!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info